« Donne un poisson à un homme et tu le nourriras pour la journée. Apprends-lui à pêcher et tu le nourriras pour la vie ! »

C’est un dicton un peu bateau, mais qui illustre vraiment bien ce qui va suivre.

Je vais t’apprendre comment trouver des clients en freelance en illimité, mais aussi à augmenter ton tarif au fur et à mesure (un aspect souvent négligé par les travailleurs indépendants). C’est un peu le nerf de la guerre si tu veux être un freelance libre.

Vaincre le syndrome de l’imposteur pour trouver des clients en freelance

Ça y est, tu as choisi ton job freelance, tu es prêt à te lancer et à démarcher tes premiers clients ! Bravo !

Mais d’un coup, tu es pris d’un sentiment de panique… Une petite voix susurre à ton oreille : « Et si je n’y arrive pas ? Et si je ne sais pas comment faire ? Le client sera-t-il satisfait de mon travail ? Je ne me sens pas légitime, je n’ai aucune expérience… »

Aaaah ce bon vieux syndrome de l’imposteur ! Beaucoup de monde est confronté à ce problème, et même les personnes qui ont réussi peuvent encore douter d’elles.

Cela fait partie du processus. Tu ressentiras toujours ce petit inconfort dès que tu entreprendras quelque chose de nouveau.

Heureusement, il est possible de vaincre le syndrome de l’imposteur. Je t’explique comment faire en 4 étapes dans la vidéo suivante :

Comment trouver ses premiers clients en freelance ?

Si tu as du mal à trouver tes premiers clients ou que tu sens que ton activité ralentit, pas de panique, je vais t’expliquer mes techniques infaillibles pour ne jamais être à court de contrats freelances.

Positionnement et demande du marché

Dans un premier temps, si tu trouves que ton activité d’indépendant a du mal à décoller, c’est peut-être que ton positionnement n’est pas clair ou que la demande n’est pas assez forte.

Dans ce cas, je te conseille d’aller espionner ce que fait la concurrence dans ton domaine, sur les plateformes freelances par exemple, pour voir quelle est leur offre et comment ils se vendent.

Tu dois aussi valider auprès de ta cible que le service que tu proposes répond à un besoin urgent. Les entreprises ont-elles un budget pour cela ? Est-ce une douleur qu’elles doivent résoudre rapidement en contactant un freelance ? Si ce n’est pas le cas, il faut peut-être revoir ton offre et ta cible.

Trouver des clients en freelance grâce à son réseau

Quand tu débutes, ton réseau est ton premier soutien. Ta famille, tes amis, tes collègues ou tes anciens collègues, en général ces personnes sont prêtes à t’aider et à te référer à leurs contacts. Elles te connaissent, elles ont confiance en toi et sont souvent tes premiers apporteurs de missions freelances.

Ce que je te conseille de faire quand tu démarres et que tu souhaites solliciter ton réseau, c’est tout simplement de leur dire que tu te lances en freelance dans tel domaine, que tu proposes tels services et leur demander si elles ont des contacts qui sont susceptibles d’être intéressés.

Faire fonctionner son réseau, c’est aussi aller contacter les personnes (sur LinkedIn par exemple) qui seraient concernées par ce que tu proposes. En prenant de leurs nouvelles, elles vont naturellement te retourner la question, et c’est à ce moment où tu vas pouvoir dire que tu te lances en freelance et que tu cherches de nouveaux clients.

Trouver des clients sur les plateformes freelances

S’inscrire sur les plateformes freelances pour trouver des missions, c’est souvent comme cela que les indépendants débutent. C’est ton cas ?

Alors, pourquoi certains freelances trouvent des tonnes de missions sur Malt, Comet, Upwork, Fiverr, pendant que toi tu attends désespérément de recevoir une notification te disant « vous avez une nouvelle proposition de mission » ?

Sans doute parce que tu ne connais pas (encore) le hack redoutable pour exploser sur ces plateformes de mise en relation freelance.

Dans cette vidéo, je te présente les meilleurs conseils que j’ai expérimentés et que j’ai transmis à des centaines de freelances que j’accompagne (et qui font sûrement partie de ceux qui trouvent une tonne de missions grâce aux plateformes ?).

Trouver des clients en freelance sur les plateformes est selon moi le plus rapide pour démarrer. Et quand je vois que des indépendants comme David Gauthier font 50 k$ de commissions sur Upwork, je me dis qu’il y a un gros potentiel.

C’est pour cela que j’ai voulu l’interviewer pour qu’il nous livre tous ses secrets. Dans cette vidéo, David partage tous ses conseils, et notamment :

  • Comment démarrer sur Upwork de zéro et vite gagner sa vie ?
  • Gérer son temps entre projets entrepreneuriaux et Freelance.
  • Comment bien gérer la relation avec ses clients pour les garder ?

Je te laisse découvrir cette bombe de valeur juste ici :

Bien démarrer en freelance grâce aux missions d’essai

La stratégie de la mission d’essai est très puissante pour inciter un client à collaborer avec toi quand tu démarres parce qu’il ne s’engage pas sur le long terme et il va pouvoir tester tes compétences, souvent à moindre coût.

L’avantage pour toi c’est que ça te permettra d’acquérir de l’expérience, construire ton portfolio et montrer à tes futurs clients que tu peux leur apporter des résultats.

Concrètement, c’est quoi un essai ? Généralement c’est une petite mission, pas trop engageante pour le client comme pour toi, mais qui permet d’instaurer un lien de confiance pour éventuellement la transformer en mission long terme.

Dois-tu la proposer gratuitement ou la facturer ? Il y a deux écoles et tout dépend de ta situation.

Gratuit : les Américains appellent ça le free-to-fee. Cela consiste à offrir la première mission, pour continuer sur du payant si le client est satisfait. Je ne recommande pas forcément cette méthode, car cela sous-entend que le temps que tu as passé à travailler n’a pas de valeur… Par contre, si ça peut te permettre de démarrer plus vite, pourquoi pas. Tu sais qu’être en action est le plus important !

Payant : le but ici n’est pas de négocier le meilleur tarif (ma première mission était payée 2 €/heure !), mais de montrer que ton travail a une valeur. Le client te prendra plus au sérieux et il y a plus de chances que la collaboration continue.

Quoi qu’il en soit, tes premières missions t’apporteront beaucoup d’avantages :

  • Acquérir de nouvelles compétences.
  • Créer ton portfolio.
  • Recueillir des témoignages sur LinkedIn ou sur les plateformes freelances.
  • Avoir des recommandations pour d’autres missions.
  • Comprendre la relation client-freelance.
  • Poursuivre sur une mission long terme.

La meilleure façon de trouver tes missions d’essai c’est d’utiliser ton réseau, car il y a déjà un lien de confiance, ils pourront donc plus facilement collaborer avec toi ou te recommander à leurs contacts.

Signer des missions freelances à l’infini

Maintenant que tu as acquis de l’expérience grâce à des missions courtes, il s’agirait de transformer l’essai. Parce qu’enchaîner les petites missions, c’est épuisant, tu dois sans cesse en trouver des nouvelles, établir une relation client, définir ton cadre de travail, etc.

Pour te bâtir une activité freelance stable et rentable, je vais t’expliquer comment transformer une mission d’essai en mission longue durée et arrêter de courir après les clients comme un hamster.

En freelancing, le but est d’avoir des missions stables, sur le long terme, et bien payées. Ainsi, tu évites de perdre du temps à prospecter de nouveaux clients, à gérer l’administratif, etc.

Ce qu’il faut retenir c’est qu’un client satisfait est un client pour la vie ! Et pour le satisfaire au mieux, tu dois d’abord lui poser les bonnes questions pour cerner ses attentes, son problème, et lui apporter la solution idéale.

Essaye toujours de dépasser les attentes de ton client, livre-lui une mission parfaite pour qu’il ait envie de travailler à nouveau avec toi et qu’il ne puisse plus se passer de toi. Et même si tu y passes plus de temps que prévu, dis-toi que c’est un investissement qui peut payer plus tard.

Alors, ne considère jamais une mission à court terme comme inutile, car elle peut t’apporter de belles opportunités et déboucher sur quelque chose de bien plus intéressant.

Sois force de proposition et montre à ton client que tu cherches réellement à faire progresser son business. Petit à petit, tu deviendras indispensable à ses yeux et pourquoi pas devenir son partenaire stratégique.

Ce qu’il faut retenir pour trouver des clients en freelance

En conclusion, trouver des clients en freelance peut sembler difficile au départ, mais avec une stratégie solide et des efforts continus, il est possible de développer une base de clients fidèles et prospère. En tant que freelance, il est important de mettre en place une présence en ligne forte, un bon personal branding, de réseauter régulièrement, de se positionner en tant qu’expert dans son domaine et de fournir un excellent service client.

Avec ces éléments clés en place, il est possible de trouver des clients réguliers et de bâtir une carrière lucrative en tant que travailleur indépendant. Garde en tête que la patience, la persévérance et la qualité du travail seront tes meilleurs alliés dans ta recherche de clients.

Il ne faut pas non plus négliger les réseaux sociaux qui sont un vivier à clients très important ! Je t’expliquerai dans de prochains articles comment trouver des clients sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, LinkedIn et Instagram.

En attendant, tu peux toujours profiter de ma Masterclass gratuite pour découvrir comment récupérer ta liberté en 3 mois en lançant une simple activité freelance.

Pin It on Pinterest

Share This