Vendre toutes ses affaires pour devenir Nomade à temps plein ?

Ça a toujours été un de mes plus grands rêves quand je me suis lancé comme digital nomad, d’avoir toutes mes affaires dans un (petit) sac à dos.

Et je le réalise : je vends toutes mes affaires pour devenir nomade à temps plein !

Dans cette vidéo très spéciale, je t’explique :
Pourquoi j’ai fait le choix de vendre toutes mes affaires
Comment choisir quoi vendre, quoi donner et quoi garder
Comment vendre tes affaires au meilleur prix sur Facebook Marketplace

Est-ce que j’ai réussi à tout vendre ? Réponse à la fin de la vidéo !

Salut c’est Ambroise et bienvenue dans cette vidéo très spéciale parce que je vais t’expliquer pourquoi et comment j’ai vendu toutes mes affaires pour devenir nomade à 100 % c’est-à-dire nomade à temps plein. En tout j’ai vendu pour plus de 1500 dollars d’affaires que j’avais chez moi et dans cette vidéo très spéciale je te montre des petits snapshots de ma vie de tous les jours, de mon appartement avant que je vende mes affaires. Justement,
la grande question c’est : est-ce que j’ai réussi à vendre toutes mes affaires comme je le voulais ? Mon objectif c’était de tout vendre et garder juste mon sac à dos de nomade, que j’ai montré dans une autre vidéo que tu peux voir ici, et une valise pour garder les choses qui sont importantes pour moi.

Avant de commencer, si tu ne me connais pas et que tu découvres cette chaîne, moi je m’appelle Ambroise et ça fait six ans maintenant que je suis Freelance, dont trois en 100 % indépendant et nomade digital. Bien sûr j’étais resté basé à Montréal mais maintenant je pars, je prends le grand large ! Je me suis donné pour mission d’aider le maximum de personnes sur cette Terre à devenir plus libre grâce au Freelancing, devenir plus minimaliste et avoir la vie qu’elles veulent vraiment.

Je voulais savoir si toi aussi c’est quelque chose qui te parle de vendre toutes tes affaires ? C’est une question je te pose et je te propose de me répondre directement dans les commentaires en dessous 👇 pour me dire si toi aussi tu as ce projet de devenir 100 % nomade et de te libérer de tes affaires.

Mon bail s’est terminé fin juin et moi je pars de Montréal début août donc j’ai dû enlever toutes mes affaires de l’appartement. Je vais te montrer un peu l’état des choses, tu verras bien les cartons et les affaires qui me restent pour l’instant. Toutes mes affaires sont dans ce petit studio que j’ai loué, j’ai des cartons et des meubles un peu partout. Il faut que je fasse un peu de tri là-dedans. J’avais un grand lit king qui prend toute ma cuisine ici donc la prochaine étape ça va être de faire l’inventaire de tout ça et puis de les vendre ensuite.

Etape 1 : Faire un inventaire

La première étape dans mon cheminement pour devenir 100 % nomade ça a été de faire un inventaire de tout ce que je possédais. En presque dix ans ici j’ai accumulé beaucoup de choses : des meubles, des vêtements, de la vaisselle, des médicaments, des trucs de salle de bain, etc. Et c’est donc la première étape logique : faire un inventaire de tout ce que j’ai. Pour ça, ce que j’ai fait, c’est que j’ai fait un fichier Google Spreadsheets où j’ai tout référencé pour lister mes affaires et y voir un peu plus clair, mais aussi commencé à indiquer des prix, mettre des photos. C’est dans le but de pouvoir créer les annonces beaucoup plus facilement et aussi de pouvoir proposer à mes amis de mon réseau des objets. J’ai tout dans le même fichier et c’est plus pratique, également pour faire un suivi de ce qui va se vendre ou pas, de voir ce qu’il me reste à faire. C’est là que tu vas te rendre compte un petit peu de l’étendue de la situation. Basé là-dessus, il va falloir que tu choisisses déjà ce que tu veux donner, ce que tu veux vendre, ce que tu vas jeter. Pour ça, je t’invite à regarder la vidéo que j’ai fait il y a deux semaines sur comment devenir minimaliste, choisir quoi garder, quoi donner, etc.
Donc ça, c’est vraiment la première étape déjà, de savoir où tu en es en termes d’affaires que tu possèdes.

Etape 2 : te débarrasser de tes affaires

Ensuite, deuxième partie : comment concrètement te débarrasser de tes affaires. Il faut en fait que tu vendes, que tu les donnes ou que tu les jettes, tu n’as pas beaucoup d’autres options.

Vendre tes affaires

Donc on va commencer par la partie vente parce que dans l’idéal j’imagine que tu veux vendre le maximum de choses possible, en tout cas c’était mon cas. J’ai pas mal de petites choses qui ont quand même une certaine valeur.
Et donc pour vendre tes affaires, il faudra déterminer à quel prix tu veux les vendre et si tu as créé ton fichier Spreadsheet tu peux te créer une colonne directement avec les prix. Ce que je te recommande c’est de mettre à peu près 50 % du prix du neuf, tu peux mettre une petite marge supplémentaire parce qu’il y a toujours des gens qui vont vouloir négocier, mais moi je te conseille de commencer par là et si jamais ça ne se vend pas, tu peux baisser les prix petit à petit.

Commencer par son réseau

Ensuite au lieu de vendre à des inconnus tout de suite, je te recommande vraiment de faire appel à des amis. C’est comme en Freelance, on commence toujours par son réseau ! J’ai créé une discussion avec une quinzaine d’amis de Montréal pour voir qui serait intéressé par quel objet. Ensuite je vais pouvoir directement leur proposer de me les acheter, ça a plusieurs avantages : déjà vous pouvez vendre plusieurs objets d’un coup à des amis qui en ont besoin et c’est toujours plus cool de vendre à un ami qu’à un étranger parce qu’il faut mettre un rendez-vous et puis c’est l’occasion aussi de revoir ses amis en personne, surtout si tu prépares un départ comme moi. J’ai partagé le lien du fichier et les gens ont directement réservé ce qu’ils voulaient. C’est allé assez vite et j’ai pu vendre un bon tiers de mes affaires comme ça. Je vous recommande vraiment de faire ça, surtout si vous avez un petit peu de temps d’avance avant de partir.

Puis utiliser Facebook Marketplace

Une fois que tu as vendu tes affaires à tes amis ou que tes amis les ont réservés pour venir les chercher, je te recommande vraiment de t’attaquer à la plateforme Facebook Marketplace. J’ai testé plein de choses : Kijiji, Craigslist, Let’s go, etc. Mais vraiment Facebook Marketplace c’est hyper puissant et puis l’avantage c’est que ce n’est pas juste disponible au Canada mais partout dans le monde.

Comment ça fonctionne ? En fait c’est une plateforme qui fait partie du site Facebook, tu peux la retrouver directement dans le site et c’est une plateforme qui permet de lister des objets à vendre, de les publier et quand quelqu’un sera intéressé, il te contactera via Messenger. Ainsi, tu n’as pas besoin d’aller sur un autre site ou de consulter tes mails. De plus, sur mobile, les messages sont regroupés dans une seule conversation qui s’appelle Marketplace. C’est hyper efficace et très bien fait ! Tu peux poster dans différents groupes Facebook en même temps que tu publies tes objets donc tu fais d’une pierre deux coups et tu multiplies tes chances de pouvoir les vendre. Au bout de sept jours, l’annonce va expirer, tu peux la renouveler et tu peux aussi continuer à poster dans des groupes Facebook au fur et à mesure que tu les rejoins, voire republier pour remonter ton objet au top des listings, des pages. J’ai eu beaucoup de réponses très rapidement à mes annonces. Des gens m’ont contacté en permanence.
Il faut donc lister tous tes objets sur Facebook Marketplace, je sais que ça peut paraître un petit peu compliqué et long mais crois-moi, si tu as fait un bon fichier Google Spreadsheet, ça va être hyper facile de faire ça : tu peux tout simplement copier-coller et glisser-déposer les images.

La prochaine étape c’est que des gens vont commencer à t’écrire et à te parler. Très souvent ils vont t’envoyer le message par défaut de Facebook (“Bonjour, cet article est-il toujours disponible ?”). Si tu es comme moi, que tu n’as pas envie de passer la journée à répondre à des messages, je te recommande d’aller directement droit au but et de proposer aux gens de venir chercher l’objet, s’il est disponible, tel jour, à telle heure, à telle adresse. Avec ça tu sautes quelques étapes, tu n’as pas besoin de répondre “Oui c’est disponible” puis d’attendre qu’ils répondent car beaucoup de personnes vont s’arrêter là. Tu prends les devants et crois-moi ça marche bien. Tu vas avoir des personnes qui ne vont jamais venir donc je te conseille de caler trois créneaux dans ta semaine. Pour moi c’était lundi 17 h, mercredi 17 h et vendredi 17 h. Pour les objets qui n’ont pas été vendus ou les gens qui ne sont pas venus, décales de créneau et parles à d’autres personnes pour les réserver au prochain créneau. Alors ça m’est arrivé une fois qu’il y est deux personnes qui viennent à la même heure pour le même objet parce qu’une d’elle n’avait pas répondu, c’est malheureux, mais bon, c’est comme ça, c’est la vie et toi ça t’évite de passer la journée à avoir des gens qui toquent à ta porte pour avoir un objet, à 13 heures en plein boulot par exemple. Pour répondre aux messages, ce que j’ai fait c’est que je regardais et répondais tous les jours vers 13 heures, je me suis imposé un créneau tous les jours et ça a été vraiment efficace.
D’autres choses à savoir : il y a trois statuts pour un item listé sur Marketplace, le statut disponible, le statut pending (réservé) et le statut vendu. Quand quelqu’un t’a réservé un objet, si tu changes son statut, plus personne ne pourra voir la publication et tu vas perdre du temps. Je ne te conseille pas d’utiliser cette fonctionnalité-là. Le troisième statut est magique parce que quand tu cliques et que tu confirmes la vente, ça va supprimer tous les messages que tu avais pour cette annonce. Et tu peux me croire, ça peut faire beaucoup de messages d’un coup, surtout sur ordinateur car les messages ne sont pas regroupés donc ça peut vite te prendre toute une box Messenger !
Autre chose, tu dois renouveler les objets tous les sept jours, si tu n’as pas vendu, tu cliques sur “renouveler l’objet” et ça va être reporté dans Marketplace comme un nouvel objet, en haut de la Marketplace. C’est un recours que j’ai fait pour quelques objets quand je voyais qu’au bout d’un moment je n’arrivais pas à les vendre.

Et finir par utiliser d’autres plateformes

Les articles que je n’ai pas pu vendre sur Marketplace, je les ai mis sur Kijiji, qui est assez utilisé ici à Montréal mais tu pourrais aussi les mettre sur Leboncoin en France, par exemple.

Donner tes affaires

Avec la vente tu vas pouvoir te débarrasser du maximum d’affaires possibles. Moi j’ai manqué de temps donc je n’ai pas pu vendre des vêtements ni mes livres mais si j’avais eu quelques semaines de plus, je l’aurais fait. Justement, une chose que tu peux faire pour ce genre d’objets-là, c’est de les donner et crois-moi ça fait un sentiment vraiment cool de donner des choses. De mon côté, j’ai donné deux valises pleines de vêtements et chaussures à Terra Renaissance pour de la seconde main. J’ai aussi donné un barbecue à un ami qui était super content et d’autres affaires à d’autres personnes.

Après il y a aussi des choses que tu ne vas pas forcément vouloir ou même pouvoir donner comme des choses qui sont en mauvais état ou que tu as bricolé un peu ou alors ça peut être aussi par manque de temps. Par exemple, je quitte cet appartement demain, clairement je ne vais pas avoir le temps de tout donner.

Verdict

Alors là, roulement de tambour 🥁, on arrive au résultat : est ce que concrètement j’ai réussi à me débarrasser de toutes mes affaires, que ce soit en les vendant, en les donnant ou en les jetant ? La réponse est oui ! 🎊 J’ai réussi à tout mettre dans un sac à dos cabine, une valise pour les souvenirs et quelques vêtements extra, plus une autre ! Il me reste donc deux valises : une que je vais mettre chez un ami ici à Montréal et une que je vais emmener en France chez mes parents. Donc voilà ! Pari réussi ! C’est cool, je me sens hyper libre parce que je n’ai plus rien, l’appartement est absolument vide et c’est génial ! C’est tout de même bizarre de voir sa vie dans aussi peu de valises mais c’est un sentiment de liberté incomparable !
Je viens tout juste de vendre mon vélo et je me suis rendu compte de quelque chose d’assez incroyable : la clé de mon cadenas à vélo était la dernière clé que j’avais ! Je ne possède plus aucune clé et c’est un concept qu’on appelle “Keyless life” en anglais et je trouve que ça donne vraiment une bouffée de liberté ! Ça veut dire que tu n’as plus aucun bail, aucune obligation, aucune voiture, etc, et de mon côté c’est vraiment une étape importante de cette transformation-là !

Donc voilà les amis comment on devient 100 % nomade, à temps plein, pour la partie “affaires physiques”. J’ai aussi fait une autre vidéo où je parle justement de comment se débarrasser et digitaliser toute sa vie, ses papiers, ses services et factures. Je t’invite à aller la voir. Et si ce sujet t’intéresse aussi, j’ai fait une sorte de trilogie sur le minimalisme, re-voici le lien pour aller voir comment devenir minimaliste en trois étapes concrètes.

Pour finir, bonne nouvelle ! Je viens de mettre complètement à jour ma formation offerte sur les sept étapes pour devenir Freelance à distance. Pendant sept jours tu reçois un email avec la vidéo du jour pour t’apprendre, étape par étape, ce que tu dois faire pour devenir Freelance. Donc si tu veux rejoindre la formation offerte, je t’invite à cliquer sur ce lien. Tu as juste à m’indiquer une adresse mail, je t’envoie les vidéos pendant sept jours et tu vas y avoir accès tout de suite.
Je te retrouve dans la formation offerte et je te dis à mercredi prochain !

bagan blog

Hack Life, Hack Growth, Hack Travel : Become a Digital Nomad

Join 1000s of smart people who get a head start.

You have Successfully Subscribed!

Tu as fait le bon choix !

Tu as fait le bon choix !

Dès ton inscription, tu accèderas à tous les guides, checklists et ressources pour devenir nomade digital qui ne sont pas présents sur ce blog.

Bravo, tu es inscrit!

Pin It on Pinterest

Share This