Accueil 9 Les meilleures destinations pour Digital Nomads [+ Guides] 9 Le Guide Ultime 2024 du Digital Nomad en Thaïlande

Guide Digital Nomad de la Thaïlande 2024

Bienvenue dans ce mega-guide sur la Thaïlande pour les digital nomads !

J’ai visité 47 pays et je parcours le monde tout en gagnant ma vie à distance avec mon ordinateur… et la Thaïlande est une destination toute particulière pour moi car c’était mon premier pays en tant que digital nomad.

Le 24 mars 2017, je prends un aller simple pour Bangkok pour mon premier voyage nomade de 4 mois. J’avais quitté mon boulot, j’étais lancé en Freelance et j’étais enfin libre !

Depuis, je suis souvent revenu en Thaïlande et j’ai même récemment décidé d’en faire ma base à laquelle je passe plus de la moitié de l’année, à Chiang Mai plus précisément. 

Si l’Asie est très prisée par les nomades numériques, la Thaïlande reste la destination préférée de beaucoup d’entre eux. Tu entendras souvent des nomades dire d’un autre pays « C’est sympa, mais c’est pas la Thaïlande », et ça veut tout dire !

Paysages magnifiques et varié de la grosse ville au petit village pittoresque en passant par plages, rizières ou montagne : il y a de tout en Thaïlande et pour un budget plutôt abordable.

La nourriture est incroyable (je la place dans mon top 3) et la vitesse internet surprenante avec beaucoup de cafés avec un wifi de plus de 300 MBPS.

Dans ce Guide 2024 pour Digital Nomad en Thaïlande, je te partage mes meilleurs conseils pour t’aider à préparer ton séjour en Thaïlande et dans les destinations les plus prisées du pays.

 

Pourquoi choisir la Thaïlande pour travailler à distance ?

Choisir ta destination idéale pour bosser en remote demande toujours une bonne préparation en amont. Il s’agit de vérifier si les critères spécifiques pour ta vie de nomade digital sont réunis pour te garantir un séjour agréable et rentable. J’aborde ces points plus loin !

La Thaïlande est un pays très prisé par les nomades digitaux. Les avantages sont nombreux et travailler à distance en Thaïlande ne pose aucun problème.

En vérité, ce magnifique pays s’est habitué à la forte affluence de touristes et de travailleurs internationaux. Ses infrastructures se sont adaptées pour accueillir les globe-trotters modernes comme nous : c’est comfortable. Toutes les infrastructures sont là, modernes et adaptées à notre style de vie.

Selon l’Autorité du Tourisme, la Thaïlande multiplie ses efforts pour atteindre à nouveau le chiffre de 40 millions de voyageurs précédant la pandémie du Covid-19. Ce chiffre est impressionnant pour une nation ayant une population de 71,9 millions d’habitants. (Source : Banque Mondiale).

Autant dire que le potentiel est énorme pour la communauté de Digital Nomads en Thaïlande. Ses paysages de rêve sont époustouflants, la culture est particulièrement inspirante, sans parler du patrimoine architectural exceptionnel.

Personnellement, j’apprécie les pays où il y a un mélange de grandes cités trépidantes et animées (Bangkok) et de villes paisibles et relaxantes (Chiang Mai). Cette diversité est idéale pour choisir là où se poser selon son envie du moment.

Alors, si tu te décides pour la Thaïlande, voici un aperçu de l’existence qui t’attend. Pour un petit aperçu, je t’invite à regarder ma vidéo ma vie de Digital Nomad en Thaïlande.

 

 Les meilleures villes en Thaïlande pour les nomades numériques

Pour y avoir vécu, je peux te dire que la Thaïlande est vraiment une destination idyllique. Des plages magnifiques, un climat ensoleillé, des habitants chaleureux et des paysages à la beauté éblouissante. Le cadre est juste fantastique !

Et, pour travailler en remote en Thaïlande, certaines villes s’ajustent spécifiquement aux besoins des télétravailleurs comme je te l’explique ici.

Bangkok

Cap sur la cité des anges de la Thaïlande : la capitale Bangkok ! Une immense mégalopole à la densité humaine phénoménale. Ça grouille : plus de 19 millions de personnes vivent là ! (Source : Geoimage.cnes).

Gros hub de Thaïlande et aéroport internnational, je suis passé par Bangkok une petit dizaine de fois. Et plus j’y passe, plus j’apprends à apprécier !
Voici d’ailleurs mon guide complet pour être Digital Nomad à Bangkok.

 

Côté localisation, la ville se situe au sud du pays, à l’embouchure du fleuve Chao Praya dans le Golfe de Thaïlande.

À Bangkok, l’effervescence est folle, les divertissements sont très nombreux. Tu ne t’y ennuieras pas ! Il y a mille choses à faire ou à voir à Bangkok, de jour comme de nuit. Attention à ton budget quand même !

À Bangkok, le plus surprenant, c’est le contraste frappant entre les quartiers d’affaires aux buildings hyper branchés, les cités résidentielles calmes et les zones populaires défavorisées.

Côté quartiers, j’aime bien rester autour des grands parcs Lumpini et Benchakitti parce que ce sont les spots de choix des expats et tout y est :

  • Asok
  • Phrom Pong
  • Ekkamai
  • Silon

Le confort de vie pour les freelances ou entrepreneurs nomades à Bangkok est carrément simplifié vu le nombre impressionnant d’expatriés. L’attrait touristique s’explique par l’excellent niveau de vie accessible à un coût franchement bas. L’ambiance est unique, surtout si tu aimes manger la cuisine locale style street food.

Pour tout savoir sur la vie nomade ici, tu as le détail des indicateurs actuels sur Nomadlist.

Sans difficulté, tu peux t’y installer en louant un appartement meublé ou chambre d’hôtel confort sur Agoda ou Booking. Il y a aussi d’autres formules nomad-friendly pour te loger comme le coliving. Le kiff ultime à Bangkok : louer un condo dans un bulding avec piscine, rooftop et salle de sport à étage élevé.

Comme tu sais, Bangkok est une destination faite pour le nomadisme numérique, l’internet haut débit est fluide et les espaces de coworking et les cafés sont très nombreux. La liste est longue, mais voici mes cafés préférées d’où travailler :

  • Paper Plane Project à Ekkamai
  • Chu à Phrom Pong
  • Artis Coffee à Asoke

Par contre, le traffic, la pollution et le bruit sont omniprésent et personellement, je trouve ça épuisant au bout de quelques jours.

D’ailleurs, pour te déplacer en centre-ville, tu as une multitude d’options : le métro MRT, le train aérien BTS, les bus, les taxis-motos ou les tuk tuk à trois roues (à tester absolument !).

Le plus dingue dans cette ville-monstre, c’est le nombre d’endroits à visiter : les marchés, les centres commerciaux, les palais, les temples bouddhistes, les musées, les restaurants et la street-food, bien évidemment.

Pour tes jours off, tu peux partir en randonnée dans la nature. Les paysages sont splendides, et tu peux prendre un bon bol d’air pour recharger tes batteries. C’est possible aussi de faire des balades en bateau pour visiter les bords du Golfe de Thaïlande.

Bangkok, c’est à voir sans besoin d’y séjourner longtemps. Pour de l’évasion plus tranquille, c’est plutôt dans les villes suivantes. On y va !

Chiang Mai

Chiang Mai, c’est ma ville de coeur en Thaïlande et où j’ai décidé de poser mon sac la moitié de l’année.

Base digital nomad

Tu entendras forcément parler de Chiang Mai parmi les nomades : c’est pour moi une des capitales mondiales du nomadisme digital.

La ville se situe dans la région montagneuse du Nord du pays. C’est la deuxième plus grande ville de Thaïlande, dont avec tout le confort et infrastructure qui permettent d’être confortable en tant que nomade.

Son aéroport international est vraiment top parce que très proche de la ville : en 15-20 minutes tu es au centre-ville.

C’est calme, très proche de la nature, authentique avec des centaines de temples et le coût de la vie y est moins cher qu’à Bangkok. Tu peux très facilement manger pour moins de 2€ et louer un condo confort pour 400-500 € par mois.

J’ai même fait une vidéo où j’explique comment certains nomades vivent ici pour moins de 600 € par mois :


En plus, les cafés sont littérelament tous les 20 mètres et tellement confortables et calmes qu’on dirait des coworkings !

En fait ici, tout est facile : tu peux te déplacer en scooter, taxi-moto ou taxi local songthaew, même à pieds. Tu peux te faire livrer à manger via Grab ou Foodpanda.

C’est une ville sympa où tu ne t’ennuieras pas. Tu pourras facilement te faire des amis nomades et profiter de ta liberté avec des activités inoubliables.

À mon avis, cette destination est parfaite pour une première expérience dans le nomadisme digital.

Pour plus de conseils sur Chiang Mai : je t’invite à regarder mon  Guide Digital Nomad à Chiang Mai où je te donne tout mes meilleurs conseils.

Phuket et Rawai

Au sud-ouest de la Thaïlande, l’île de Phuket est mondialement connu pour ses plages paradisiaques et son eau transparente. C’est très cool en tant que nomade, mais ça attire aussi beaucoup de touristes.

Tu as d’ailleurs un aéroport international à Phuket, bien qu’assez loin des endroits cool de l’île en tant que nomade.

Phuket est une station balnéaire très touristique, mais il suffit de t’éloigner de Patong pour profiter des coins plus calme de l’île comme Rawai, Chalong ou Kata (où tu pourras même surfer).

D’ailleurs, des milliers de digital nomads descendent chaque année à Phuket et Rawai. J’y suis allé plusieurs fois quelques mois et j’ai adoré.

Par contre, qui dit touristes, dit coût de la vie plus élevé et c’est le cas à Rawaï ou j’ai payé mon logement 1600 € pour un mois en 2023. Bon, c’était un des condos les plus luxueux du coin, mais un beau budget pour la Thaïlande.

Les conditions de travail à Phuket et Rawai sont idéales avec plein de cafés stylés, et la connexion internet est très bonne.

Ce qui est génial à Phuket, c’est le nombre d’activités à faire : bronzer à la plage, kayak, surf,randonnées, plongée ou explorer la vieille ville coloniale de Phuket Town par exemple.

Et si tu es à Rawaï, tu peux être aux plus belles plages de Phuket comme Nai Harn en 5-10 minutes de scooter. Voir travailler depuis les cafés sur la plage !

Pour tout savoir, tu peux consulter mon Guide Digital Nomad à Phuket et Rawai.

 

 L’île de Koh Phangan

Tu connais peut-être Koh Phangan comme l’île de la Full Moon.

Passage obligé des backpackers en Asie, Koh Phangan c’est beaucoup développé et a beaucoup pour plaire aux nomades digitaux aussi (et aux hippies apparemment!).

J’y suis passé plusieurs fois pour des séjours jusqu’à 2 mois entre amis nomades et j’ai adoré.

En fait, l’île se sépare en 3 parties :

  • le Sud de l’île c’est là où tu as le port de Thong Sala avec plein de commerces
  • L’Est de l’île de Koh Phangan. c’est le coin touristique avec la Full Moon Party qui attire beaucoup de visiteurs internationaux. Ici, c’est musique à fond et boissons à gogo !
  • L’Ouest de l’île, c’est le coin des nomades avec plein de cafés très cool, des plages magnifiques et des logements vue sur plage

Et niveau internet, tu y trouveras presque dans tous les cafés du 300 Mega par seconde en Wifi !

Entre touristes, hippies et nomades sur une petite île : c’est une ambiance très particulière et que j’adore !

L’île de Koh Phangan offre beaucoup d’activités nautiques comme le kife surf, les tours en bâteau, soirées et plongée sous-marine. D’autres visiteurs pratiquent la randonnée pour explorer les alentours à la marche, ou ils louent un scooter pour parcourir les petites routes tranquilles.

Pour en savoir plus sur l’île de Koh Phangan, je t’ai préparé mon Guide Digital Nomad à Koh Phangan.

Prépare ton séjour en Thaïlande

Tu l’auras compris, la Thaïlande en tant que Digital Nomad, c’est incroyable pour non seulement être productif, mais aussi vivre des expériences uniques et rencontrer plein d’autres nomades.

Je vais ci-dessous te partager mes meilleurs conseils pour préparer ton voyage nomade en Thaïlande :

Quand partir en Thaïlande ?

Pour vraiment profiter de ton séjour, je te recommande d’éviter la saison pluvieuse. Sinon tu risques de rester enfermé dans ton appart à bosser sur ton ordinateur !

Pour ma part, la meilleure période se situe entre octobre et avril. C’est le moment où les grosses pluies se sont calmées et les températures oscillent entre 24° et 33°.

Mais attention à la burning season à Chiang Mai entre février et fin avril où la région devient parmi les plus polluées du monde à cause de brûlis.

Il y a tout de même des variations entre le nord et le sud du pays. Vérifie bien la météo de ta destination exacte.

Visas et formalités d’entrée pour la Thaïlande pour digital nomads

Pour partir en Thaïlande niveau visa, plusieurs options pour toi :

  • Séjour inférieur à 30 jours : on te donnera une excemption de visa à ton arrivée (pour la plupart de pays), que tu pourras renouveler pour 30 jours supplémentaires. Je t’explique comment renouveler ton excemption de visas pour 30 jours ici.
  • Séjour de plus de 2 – 3 mois : tu peux demander un visa touriste à l’avance. Il est délivré par le consulat de Thaïlande. Tu peux aussi le prolonger de 30 jours. (il existe aussi un visa touriste multi-entrée de 6 mois qui demande plus de formalités)
  • Côté visa Digital Nomad pour la Thaïlande, il n’en existe pas vraiment, même si ce qui s’en rapproche le plus est le Smart Visa de 4 ans ou le LTR visa, mais ils sont très compliquéx à obtenir (Source : France Diplomatie).

Options de logement en Thaïlande

Les logements pour Digital Nomads sont une spécialité en Thaïlande étant donné la forte demande. Et, rassure-toi, les prix sont corrects, à partir de 200 € à plus de 1.000 € par mois, selon la surface et les services compris.

Très apprécié, le coliving en Thaïlande est bien développé. Généralement, tu as ta chambre privée et les espaces communs sont collectifs (salle de repas, salon TV, espace de coworking, etc.). C’est pratique, abordable et tu es bien entouré de nomades comme toi.

Avant de venir, tu peux aussi réserver un condo ou chambre d’hôtel sympa sur Booking ou Agoda. À noter qu’Airbnb est illégal en Thaïlande pour les durées de moins d’un mois et qu’il y a pas mal d’arnaques.

Et pour te faire un kiff, tu peux faire comme moi à Koh Phangan, tu peux louer un bungalow à la plage avec des amis.

Transports et mobilité au sein de la Thaïlande

La Thaïlande est un pays très étendu ! En terme de surface, c’est plus ou moins comme la France mais très étiré du Sud au Nord, sur 1600 KM.

L’avion est donc le moyen de transport privilégié pour les nomades, surtout vu son prix très intéressant. C’est assez courant de trouver des vols internes pour moins de 30 €.

Il y a aussi plein d’aéroports internationaux en Thaïlande comme : 

  • BKK à Bangkok : un des principaux hub aéroportuaires du monde
  • DMK à Bangkok
  • CNX à Chiang Mai
  • HKT à Phuket
  • USM à Koh Samui

 

Sinon, tu as aussi un super réseau de Bus et vans pour te déplacer en Thaïlande. Par contre, le temps de trajet est vite assez long donc n’hésite pas à checker les bus première classe qui sont assez confortables et roulent parfois la nuit. Note aussi que Bangok est pratiquement toujours bouchée.

Il y a aussi un réseau ferroviaire, notamment entre Chiang Mai et Bangkok que j’ai prévu de tester un jour et pourquoi pas d’en faire un Vlog !

Une fois basé dans la destination que tu auras choisi, tu as une multitude de possibilités pas chères pour te déplacer en Thaïlande. Par exemple, tu limites tes déplacements en habitant dans un quartier central (resto, plage, cafés de coworking, supérette, etc.). Je pense par exemple à Nimman à Chiang Mai, ou Phrom Pong à Bangkok.

D’autres solutions sont à portée de main : tu peux louesrun scooter au mois de 50 à 80 €, ou opter pour un moyen de transport local, le pick-up rouge appelé Songthaew.

Tu as aussi il y a les taxis Grab et Bolt avec différentes options comme le moto-taxi (à esasyer!) ou plein de types de taxi plus ou moins confort comme des SUVs ou van aménagés.

Devise et Coût de la vie en Thaïlande pour Digital Nomads

En Thaïlande, la monnaie est le baht thaïlandais (THB). Actuellement, 1 euro équivaut à 38 bahts, mais cela peut varier. Le coût de la vie est très abordable ici.

Pour avoir une idée de ton budget de voyage en Thaïlande, je t’invite à lire mon article Quel budget pour vivre à Chiang Mai ? Tu découvriras les prix que j’ai payés avec mes bons plans en bonus.

Dans mon vlog, je calcule devant toi le coût de la vie autour de 600 € par mois. Alors attention, c’est vraiment le budget minumum et pas du tout confort 😅

Oui, on peut vivre économiquement en Thaïlande !

Garde à l’esprit que tu n’es pas un touriste qui vit sur son budget vacances ! Toi, tu es un Nomad Digital qui gagne ta vie en effectuant tes missions en ligne.

Si tu ne gagnes pas encore ta vie en ligne comme freelance, je t’explique comment démarrer ton activité et trouver ton futur métier dans ma Masterclass Freelance Liberté gratuite !

Langues et communication en Thaïlande

En Thaïlande, on parle le thaïlandais. Moi, je ne parle pas thaïlandais, mais bonne nouvelle, les locaux parlent très bien anglais grâce au tourisme. C’est parfois un anglais un peu simple, mais on s’en sort. Et il y a toujours Google Traduction pour aider à se faire comprendre.

Activités et lieux à voir en Thaïlande

La vie est palpitante en Thaïlande : il y a mille choses à faire côté divertissements. Largement de quoi débrancher après une bonne journée de travail !

D’abord, les animations culturelles en Thaïlande sont diversifiées avec énormément de sites touristiques à visiter. Les temples et les monuments historiques sont splendides. Ensuite, tu as les activités de plein air comme les excursions en montagne, les promenades à la plage, activités nautiques etc.

Si tu aimes le sport, tu peux faire des randonnées, de la plongée, de la course à pied ou te prendre un abonnement dans une salle de sport, comme au F45 à Bangkok par exemple.

Pour te donner un apercu, je te montre mes meilleures activités dans cet article Que faire à Chiang Mai ?

Conseils de santé et sécurité pour les nomades

La Thaïlande est un pays tropical dont avec des virus et des maladies. Pour bien faire les choses, voyage avec tes vaccins à jour en ajoutant un vaccin contre la fièvre typhoïde et les hépatites A et B. Les moustiques sont fréquents et le risque de dengue est omniprésent.

Pour ton hygiène, maintiens les habitudes classiques comme boire de l’eau minérale, éviter les légumes crus et te laver les mains souvent.

Bien sûr, il faut avoir ton assurance voyage pour couvrir tes frais médicaux éventuels.

Un mot sur la sécurité en Thaïlande : je n’ai jamais rencontré de problème, il y a beaucoup de voyageurs solo, notamment des femmes.

C’est relativement safe.

Gastronomie et spécialités locales en Thaïlande

Un gros plus de la Thaïlande, c’est la gastronomie.

Entre Pad Thai, currys, soupes, fruits et riz frit : il y a beaucoup de choix.

La street-food est un vrai régal. Mes plats préférés, c’est le Pad Thaï (nouilles de riz sautées), le Pad See Ew (nouilles plattes à la sauce soja) et en dessert, j’adore le Mango Sticky Rice (du riz vapeur à la mangue et à la crème coco).

Et, en plus, en mangeant de la cuisine locale, tu apprends à vivre comme un vrai Thaïlandais !

Si tu veux mettre un peu plus de budget, tu peux manger plus « occidental » avec pizza, burger et autre : la gastronomie est cosmopolite. Et, moi, j’adore !

Note spéciale sur le café qui est récolté dans le Nord de la Thaïlande et qui est génial. Gros plus pour les fan d’espresso comme moi !

Vitesse internet en Thaïlande

Ta connexion internet te permet de gagner ta vie en ligne. Par conséquent, c’est un critère spécifique sur lequel tu dois être intransigeant. Et, la connectivité en Thaïlande pour les nomades digitaux est juste parfaite.

La vitesse internet est très bonne, ce qui est vraiment génial pour les nomades comme nous. 

Les excellentes infrastructures numériques en Thaïlande justifient l’attrait de la communauté nomade pour ce pays inoubliable.

Les meilleurs espaces de coworking et cafés pour travailler en Thaïlande

Plusieurs villes thaïlandaises sont spécialement digital nomad friendly comme Chiang Mai ou Rawaï.

Par conséquent, tu trouves tout ce qu’il te faut pour travailler ton business en ligne.

Pour ma part, je travaille beaucoup dans les cafés en Thaïlande. Le café est bon, c’est calme et la réception Wi-Fi est incroyablement fluide, c’est un vrai plaisir de bosser ici.

Les nombreux cafés sont connectés et ils servent souvent de QG pour des groupes de travailleurs en remote. Eh oui, les communautés de nomades numériques en Thaïlande, c’est une institution !

En plus, les espaces de coworking sont également généralement bien équipés, propres et agréables. C’est top !

Pour te faire une idée, je te donne la liste de mes adresses préférées dans mon article Coworkings et cafés pour travailler à Chiang Mai.

Autres conseils pour les Digital Nomads en Thaïlande

Comme tu le devines, j’adore la vie en Thaïlande. En clair, on n’est jamais seul, c’est jeune et dynamique. On travaille beaucoup et pour décompresser, on s’organise pour sortir en groupe et faire des activités inimaginables.

Par exemple, j’ai testé avec des amis un cours de cuisine thaï pour 30 €. C’est fou comme l’équipe s’est bien occupée de nous. Ils sont venus nous chercher pour aller faire les emplettes au marché, puis on a cuisiné 5 plats locaux. C’est un super souvenir !

La gentillesse des Thaïlandais, c’est juste incroyable comme ils savent mettre les étrangers à l’aise. Et, toujours ce sourire sur les visages, je comprends pourquoi la Thaïlande se surnomme le Pays du Sourire !

 

D’autres attractions touristiques en Thaïlande se concentrent dans l’exploration des montagnes et des lacs. La nature offre des panoramas époustouflants qui valent largement la fatigue de quelques randonnées. Je suis allé à la montagne de Doi Suthep où j’ai visité le temple bouddhiste, le Wat Phra That Doi Suthep. L’endroit est vraiment magique !

Voilà ce qu’il en est de mes conseils coup de cœur pour Chiang Mai. Tu peux aussi regarder mon guide Vivre à Chiang Mai où je te raconte mes retours d’expérience sur la vie dans cette ville mémorable.

Comme tu vois, on arrive déjà à la fin de mon Guide Ultime 2024 du Digital Nomad en Thaïlande. J’espère que mon partage d’expérience t’a plu et que j’ai apporté des réponses à tes interrogations.

Merci d’avoir lu jusque ici !

Pour continuer, voilà 2 ressources que je te recommande (en plus de consulter tous les guides et vidéos rattachés à cet article) :

  • Pour apprendre à voyager au meilleur rapport qualité/prix, ne pas exploser son budget et ne
    plus se faire plumer comme un touriste : Digital Nomad Hacks est faite pour toi
  • Si tu ne gagnes pas encore ta vie à distance, regarde plutôt ma Masterclass Freelance Liberté gratuite pour lancer ton activité

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5/5 - (3 votes)

Pin It on Pinterest