Tu souhaites devenir assistante virtuelle freelance et tu recherches plus d’informations pour savoir si ce métier est fait pour toi ? Tu es au bon endroit ! Et qui de mieux qu’une personne qui exerce le métier d’assistante virtuelle pour t’en parler ? Dans cette interview, nous retrouvons Estelle pour nous parler de son parcours, son expérience et nous donner ses meilleurs conseils pour devenir assistante virtuelle freelance.

Assistante Virtuelle Freelance

Estelle, Assistante Virtuelle Freelance

NB : Ici nous emploierons plutôt le féminin, car Estelle nous parlera de son expérience personnelle, mais bien évidemment, les hommes ont tout autant leur place dans ce métier d’assistant virtuel 😉

En quoi consiste le métier d’assistante virtuelle freelance ?

L’assistante virtuelle est un soutien pour ses clients dans le développement de leurs projets, permettant ainsi d’augmenter leur productivité en déléguant des tâches et en leur permettant de se concentrer sur leur domaine d’activité. Nous pouvons agir en tant que collaboratrice 2.0 voire en tant que bras droit.

Mes missions sont donc très variées et dépendent du client avec lequel je travaille : gestion de boîte de messagerie, préparation comptable (devis, facturation, suivi des paiements, relances…), mise à jour du CRM, gestion de projets pour des centres de formation (organisation et suivi des formations, organisation et gestion de l’agenda, dossier de financement OPCO et CPF…), organisation de déplacements professionnels et personnels, montage de podcasts.

Il est également possible de gérer les réseaux sociaux, les sites web, le montage vidéo et bien d’autres tâches en fonction des besoins du client.

Comment es-tu devenue assistante virtuelle freelance ?

Le salariat ne m’a jamais convenu, je ne me suis jamais sentie à ma place. Je voulais plus de liberté et pouvoir voyager plus souvent. L’arrivée de ma fille il y a 2 ans a été le déclic pour me lancer. J’ai donc cherché une formation pour pouvoir me lancer en tant que Freelance et pouvoir quitter mon boulot en tant que salariée plus sereinement.

Après plusieurs recherches, je suis tombée sur la formation d’Ambroise qui m’a tout de suite séduit. Je l’ai donc commencé en novembre 2021 et grâce à cette formation, j’ai pu commencer mon activité en freelance en janvier 2022 (en parallèle de mon activité salariée) et quitter mon boulot 6 mois plus tard quand j’ai eu suffisamment de clients.

Quelles sont les études pour devenir assistante virtuelle ?

Pour devenir assistante virtuelle, il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme spécifique.
Toutes les compétences peuvent être utiles dans ce métier, quel que soit le domaine (marketing, web, gestion administrative, etc.).

Pour ma part, j’ai une licence en comptabilité et les compétences acquises grâce à cette formation m’ont permis de me lancer en tant qu’assistante virtuelle. Si vous avez un Bac Pro en gestion-administration ou un BTS d’assistant manager, vous pouvez facilement vous réorienter vers l’assistance digitale, car vous savez comment seconder un chef d’entreprise ou un chef de service dans la gestion et les tâches administratives. Ces compétences constituent des bases utiles pour votre future activité. Cependant, elles ne sont pas essentielles, car les outils digitaux évoluent chaque jour. La capacité d’adaptation, d’évolution et le désir d’apprendre sont les principales qualités requises pour réussir dans ce métier.

En somme, votre parcours scolaire ou professionnel peut vous fournir des bases utiles pour votre reconversion en tant qu’assistante indépendante, mais l’essentiel est d’avoir la volonté et la capacité d’apprendre continuellement pour répondre aux besoins de vos clients.

À lire aussi : Freelance sans diplôme, c’est possible ?

Quelle formation en ligne suivre pour devenir assistante virtuelle freelance ?

Je n’ai pas suivi de formation pour être AV, j’ai appris plusieurs compétences au fur et à mesure de mes différentes missions. Cela dit, il existe aujourd’hui de nombreuses formations en ligne qui peuvent aider à acquérir des compétences clés dans ce métier en constante évolution. Avant de vous décider sur une formation, il est recommandé de consulter les avis et les témoignages d’autres professionnels de ce domaine.

Il est également important de prendre en compte le domaine dans lequel vous souhaitez vous spécialiser en tant qu’AV : marketing digital, gestion des réseaux sociaux, création de sites web, etc. Si vous avez déjà des compétences dans un domaine en particulier, vous pouvez envisager une formation plus spécialisée pour compléter votre profil et vous permettre de mieux répondre aux besoins de vos clients.

Combien gagne une assistante virtuelle freelance ?

En général, le salaire d’une assistante virtuelle débutante se situe autour de 20 € de l’heure, mais il peut augmenter jusqu’à 40-45 € de l’heure en fonction de l’expérience et des compétences de l’AV. Toutefois, facturer au forfait plutôt qu’à l’heure peut être plus intéressant pour l’assistante virtuelle et ses clients après avoir travaillé ensemble pendant un certain temps. Le tarif forfaitaire peut être basé sur un nombre déterminé de tâches ou de projets, offrant ainsi une plus grande flexibilité aux deux parties.

Pour aller plus loin, découvrez comment calculer votre TJM Freelance.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour être assistante virtuelle ?

La compétence la plus importante pour être une assistante virtuelle efficace est l’organisation. En effet, il est primordial de pouvoir gérer plusieurs clients et tâches simultanément de manière structurée et rigoureuse.

Il est également important d’être débrouillard et curieux, car il est fréquent de devoir appréhender des outils ou des technologies inconnus. Une grande autonomie est donc nécessaire pour apprendre à les utiliser rapidement et efficacement.

Enfin, la polyvalence est une qualité essentielle. En tant qu’assistante virtuelle, vous serez amenée à jongler entre plusieurs missions et clients dans une journée, ce qui requiert une grande capacité d’adaptation et une flexibilité certaine.

Quel statut pour exercer le métier d’assistante virtuelle ?

Le statut de microentreprise est le plus simple pour démarrer en tant qu’assistante virtuelle. Cependant, une fois que le chiffre d’affaires augmente, il peut être judicieux de passer à une autre structure comme l’EURL ou la SASU en fonction des différentes charges. Cela permet de les déduire et de récupérer la TVA si l’on y est assujetti. Il est important de bien se renseigner sur les différentes structures juridiques et fiscales pour choisir celle qui convient le mieux à son activité.

Quel matériel avoir quand on est assistante virtuelle ?

Il est évidemment indispensable de disposer d’un ordinateur performant pour travailler efficacement en tant qu’AV. Il est également recommandé de disposer d’un deuxième écran pour être plus productif et pouvoir effectuer plusieurs tâches en même temps. Un support pour ordinateur ainsi qu’un clavier et une souris sans fil peuvent également être utiles pour travailler dans les meilleures conditions possibles.

Quelle est la différence entre Assistante Virtuelle et Online Business Manager ?

Une Assistante Virtuelle et une Online Business Manager (OBM) sont toutes deux des professionnelles qui fournissent des services de gestion d’entreprise à distance, mais il y a des différences importantes entre les deux.

L’assistante virtuelle se concentre principalement sur la réalisation de tâches administratives et opérationnelles pour aider les entrepreneurs à gérer leur entreprise. Elle offre des services tels que la gestion de l’agenda, la gestion des e-mails, la préparation de documents, la gestion de projets, la comptabilité et d’autres tâches similaires.

L’OBM est responsable de la gestion globale de l’entreprise en ligne. Elle se concentre sur la stratégie de l’entreprise, la planification et la mise en œuvre des opérations, la gestion des équipes, la coordination des lancements de produits, la gestion des relations avec les clients et la prise de décisions stratégiques.

C’est l’évolution à laquelle une AV peut prétendre après avoir acquis de l’expérience et réalisé plusieurs missions avec succès

J’espère que tu as trouvé toutes les réponses à tes questions et que le métier d’assistante virtuelle freelance n’a plus de secrets pour toi ! Des compétences requises, en passant par les formations assistante virtuelle possibles et le revenu que tu peux espérer toucher, tu as toutes les clés en main pour te lancer !

D’ailleurs, si tu veux te lancer dès maintenant, je t’invite à regarder ma Masterclass offerte « Comment récupérer ta liberté en 3 mois en lançant une simple activité freelance ? ».

Merci Estelle pour ton partage en toute transparence ! Vous pouvez retrouver Estelle sur Linkedin.


5/5 - (3 votes)

Pin It on Pinterest

Share This