Tu souhaites devenir Product Owner freelance et tu recherches plus d’informations pour savoir si ce métier est fait pour toi ? Tu es au bon endroit ! Et qui de mieux qu’une personne qui exerce le métier de Product Owner pour t’en parler ? Dans cette interview, nous retrouvons Aurore pour nous parler de son parcours, son expérience et nous donner ses meilleurs conseils pour devenir Product Owner freelance.

Product Owner Freelance

Aurore, Product Owner Freelance

En quoi consiste le métier de Product Owner freelance ?

Le but premier du PO (Product Owner) est d’assurer une bonne qualité de son produit en adéquation avec les besoins clients. Il est le pivot entre le business, les développeurs et les clients.

Pour se faire, le PO a trois missions principales :

  • Être garant du backlog produit, c’est-à-dire principalement le manager et le prioriser.
  • Recueillir et traduire les besoins du business et des consommateurs en requêtes pour les développeurs. Ces requêtes composent le backlog produit.
  • Veiller de façon constante sur les tendances du marché, les compétiteurs et les comportements des consommateurs.

Selon la taille des entreprises, il peut y avoir un seul PO ou plusieurs pour chaque produit. Pour donner un exemple concret, j’ai travaillé dans un groupe hôtelier de clubs privés qui avait plusieurs PO : un pour l’application mobile, un qui gérait tout ce qui a trait aux membres du club, un pour le contenu et un pour le CRM. Chaque PO a ses propres KPI, son budget et sa roadmap.

Comment es-tu devenue Product Owner freelance ?

J’ai travaillé pendant un peu plus de 7 ans en entreprise, toujours dans le digital. J’ai touché un peu à tout, du marketing digital à la gestion de projet, au trading de site e-commerce et à la gestion de contenu. Toutes ces expériences m’ont fait découvrir ce qui m’intéressait le plus et m’ont aussi fait connaître les différents métiers du digital.

Lors de mes expériences en tant que Product Owner, je me suis vite rendu compte que je travaillais 90 % du temps avec les développeurs et des partenaires externes, et que tous nos échanges s’effectuaient en ligne. Donc ça a été le premier déclic pour me dire que je pouvais faire ce métier à distance.

Pour la partie freelance, je suis quelqu’un qui adore le changement et être indépendante, donc j’ai vite tourné en rond dans les entreprises. C’est ce qui m’a poussé à changer tous les 2 ans environ. Et puis en novembre dernier, mon mari a eu une opportunité à Dubaï, ce qui m’a poussé à sauter le pas et à tenter ma chance en tant que freelance.

Quelles sont les études pour devenir Product Owner ?

Tout va dépendre des entreprises et du niveau technique requis. Personnellement, je ne suis pas quelqu’un de très technique, j’ai fait un master en management en école de commerce avec une spécialité entrepreneuriat. J’ai un bon esprit business et je me suis formée au fur et à mesure de mes expériences en digital. Ça convient pour les entreprises qui ont besoin de PO plus généraliste et avec un mindset business.

La base est surtout d’avoir une bonne culture du digital, de s’intéresser au marché et d’avoir une grande curiosité. Pour d’autres entreprises, il faut être plus technique et il faut alors avoir des connaissances plus approfondies en IT. Pour ce type de missions, les PO ont souvent fait des études d’ingénieur.

En général, dans les annonces de mission de PO, un bachelor minimum est souvent requis.

Quelle formation en ligne suivre pour devenir Product Owner freelance ?

Je dirais qu’un prérequis est d’avoir une bonne connaissance et compréhension de concepts clefs comme les méthodes Agile, Scrum et Kanban. Pour cela, il existe de nombreuses certifications en ligne comme la Product School qui a de nombreuses ressources gratuites en ligne, des webinars et une certification payante.

Un point important du métier de PO est la partie analytique, donc je recommande aussi de se former sur Google Analytics qui est l’outil le plus utilisé et qui deviendra GA4 à partir de juillet 2023. Google offre même une formation gratuite pour prendre en main cet outil.

Il y a aussi de nombreuses certifications intéressantes sur LinkedIn. Vous pouvez taper pour quel métier vous voulez vous former et les compétences les plus populaires pour ce métier apparaîtront avec des recommandations de formations.

Ce n’est pas une formation, mais sur TikTok il y a pas mal de PO qui montrent leur quotidien et les différents challenges qu’ils rencontrent. C’est une façon ludique et humoristique de s’intéresser à ce métier. J’aime bien suivre Tech Girl Diary et Product Heart. Les réseaux sociaux sont une bonne façon de s’informer au quotidien sur les nouveaux outils et technologies.

Combien gagne un Product Owner freelance ?

Pour un Product Owner freelance junior, un TJM entre 250 et 400 euros.
Pour un Product Owner freelance senior un TJM entre 400 et 800 euros.

Ce sont des fourchettes moyennes qui peuvent varier selon la mission, sa technicité et la maturité de l’entreprise.
Comme je l’expliquais plus haut, les PO peuvent être plus ou moins spécialisés donc ça peut jouer aussi sur la rémunération.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour être Product Owner ?

Pour être un bon PO, il faut avoir d’excellentes compétences relationnelles et savoir s’adapter à ses interlocuteurs. Tu peux aussi bien avoir à t’adresser au CEO d’une entreprise, qu’à un développeur ou une personne de l’équipe de service client.

Il faut aussi être très tourné vers les solutions et être agile pour s’adapter en permanence aux changements et aux limitations techniques, de temps et de budget.

Être méticuleux et rigoureux est aussi important. Ton brief va influencer le coût et la complexité du développement, donc si tu oublies un élément, ça peut compromettre un projet. Tu es aussi responsable de tester les développements donc si tu négliges certains parcours clients par exemple, que tu donnes ton feu vert pour le go live et que ça fait bugger le site, ça peut avoir des conséquences importantes.

Enfin, je dirais qu’il faut être très curieux, le monde du digital évolue en permanence, donc en tant que PO on est amené à utiliser beaucoup d’outils et des technologies différentes pour s’adapter au marché et répondre aux besoins des clients.

Quel statut pour exercer le métier de Product Owner ?

Personnellement j’ai un statut à Dubaï où j’habite actuellement et en Angleterre où j’ai résidé pendant 6 ans. À Dubaï, j’ai un visa freelance dans une free zone valable 1 an et renouvelable. En Angleterre, j’ai créé une Ltd.

En France, le plus simple quand on démarre en freelance est sans doute le statut de micro-entreprise.

Quel matériel avoir quand on est Product Owner ?

Le minimum est d’avoir un ordinateur et un smartphone. Pour l’ordinateur, peu importe que ce soit un Mac ou un Windows. J’ai travaillé sur les deux sans problème. Mais si vous devez pas mal travailler sur Figma je recommanderais plus un Mac.

Pas obligatoire tout le temps, mais je recommande tout de même d’avoir un deuxième écran, c’est très utile pour tester un développement et remplir son script de tests en même temps par exemple.

Comme on passe beaucoup de temps en meetings, avoir de bons écouteurs est un plus surtout pour se concentrer sur l’écriture d’un ticket avec une bonne playlist.

Et pour l’ergonomie, se munir d’un stand pour avoir son ordi à la bonne hauteur, une souris et un clavier améliore nettement le confort.

Quelle est la différence entre Product Owner et Product Manager ?

Il y a beaucoup de confusion entre Product Owner et Product Manager. Les deux métiers ont un même objectif de développement produit, mais n’ont pas les mêmes responsabilités.

Dans des entreprises pas très matures et peu structurées, le PO ou PM effectuent souvent les 2 rôles en même temps, ce qui a toujours été mon cas. Mais dans des équipes bien structurées avec un Product Manager, un Product Owner et un Scrum master, les rôles sont bien distincts.

Le Product Manager va être responsable de la vision et de la stratégie du produit et le Product Owner va avoir un rôle plus opérationnel et sa tâche principale est de prioriser les développements et d’assurer leurs livraisons. Ces deux métiers sont complémentaires et le métier de PM est souvent une évolution du métier de PO.

J’espère que tu as trouvé toutes les réponses à tes questions et que le métier de Product Owner freelance n’a plus de secrets pour toi ! Des compétences requises, en passant par les formations Product Owner possibles et le revenu que tu peux espérer toucher, tu as toutes les clés en main pour te lancer !

D’ailleurs, si tu veux te lancer dès maintenant, je t’invite à regarder ma Masterclass offerte « Comment récupérer ta liberté en 3 mois en lançant une simple activité freelance ? ».

Merci Aurore pour ton partage en toute transparence ! Vous pouvez retrouver Aurore sur LinkedIn.

Pin It on Pinterest

Share This