Ça fait 10 ans (10 ans !) que je suis venu vivre à Montréal… et que j’y suis resté basé même en étant devenu digital nomad !

C’est la ville que je connais le mieux au monde et c’est donc logiquement que je fais mon premier guide de ville pour nomade digital sur Montréal.

Dans ce nouveau format de vidéo, je te dis tout sur :
– Pourquoi Montréal est une ville sous-estimée (à tort) par les digital nomads
– Quel est le coût de la vie à Montréal, comment t’y déplacer et quand y venir
– Où vivre et travailler comme nomade à Montréal
– Les événements de nomades et bien plus !

Après cette vidéo, je suis prêt à parier que je vais te voir débarquer à Montréal !

Ça fait donc maintenant dix ans que je suis basé ici à Montréal. C’est la ville que je connais le mieux au monde. Si tu me suis un peu, tu sais que je suis venu faire mes études ici et que j’y suis resté basé même quand je suis venu le digital nomade. C’est donc tout logiquement que je commence cette série de guides pour les villes en tant que nomade digital par Montréal. À mon avis c’est une des villes les plus  sous-estimées pour les nomades digitaux, peut-être à cause de l’hiver un peu long ou d’un manque d’information, mais demande à n’importe qui je pense que tu as une réponse plutôt positive par rapport à Montréal. De mon côté, je pars de Montréal pour un petit moment même si je vais rester basé fiscalement ici. Je voulais en profiter avant de partir pour te faire une petite vidéo un peu spéciale, un nouveau format, sur Montréal pour les nomades digitaux : comment est-ce que c’est d’y vivre, combien ça coûte où devrais-tu te loger, dans quel type d’habitation, où pourrais-tu travailler, combien coûte internet, etc. Je veux faire de cette vidéo un guide complet de Montréal pour les nomades digitaux. 

 

Si tu ne me connais pas, moi c’est Ambroise et ça fait six ans que je suis Freelance dont trois en 100 % indépendant et nomade digital, bien sûr toujours basé à Montréal. Je me suis donné pour mission d’aider le maximum de personnes comme toi, qui veulent ou qui sont déjà nomades digitaux à avoir plus de liberté dans leur vie grâce à mes vidéos et tout le contenu que je crée. 

À quoi ressemble Montréal ?

Pour commencer, je voulais déjà te convaincre et t’expliquer pourquoi il faut absolument que tu viennes travailler depuis Montréal. Montréal est une ville unique qui existe nulle part ailleurs. C’est une ville qui est bilingue, moitié français, moitié anglais, qui est de culture à moitié européenne, moitié américaine, mais aussi de plein d’autres. L’été et le printemps, j’ai jamais vu aucune ville comme ça où tu as autant de festivals, où tout le monde sort dehors comme s’ils avaient hiberné pendant six mois et ça fait une ambiance tout à fait incroyable, peut-être principalement à cause de l’hiver qui dure longtemps. J’en ai parlé à pas mal de personnes qui sont d’accord avec moi, en termes de ville ça me fait penser à San Francisco, Melbourne, Barcelone, Berlin ou Amsterdam. Un peu ce genre de vibe-là, avec des côtés hipsters, très artistique, qui est vraiment cool. C’est une ville aussi où il fait bon vivre, les gens sont sympas, très ouverts, c’est une des grandes villes gays du monde. Il y a aussi une scène de café incroyable avec plein de petits cafés de spécialité. Il y a aussi beaucoup de restaurants super bons,  c’est une des meilleures villes en Amérique du Nord pour manger. Il y a aussi beaucoup de bars, des microbrasseries. Bref, il y a typiquement douze millions de choses à faire à Montréal. Tu peux par exemple : faire du surf sur le Saint-Laurent, prendre la voiture pour aller faire des randonnées dans des forêts incroyables, aller faire de la randonnée… Il y a aussi beaucoup de gens qui viennent y habiter, des expatriés dont plus de 100 000 français, donc c’est pas très original d’être français ici. C’est vrai pour plein d’autres communautés : il y a beaucoup d’Indiens, un quartier chinois,  des coréens et aussi beaucoup de gens d’Afrique. Ça fait de Montréal une ville vraiment très ouverte et avec plein de cultures différentes, ce qui est franchement très cool. L’attrait principal de Montréal est le Mont Royal, qui est la colline au milieu de la ville, qui est vraiment très cool et moi je vais souvent courir là-bas ou me promener tout simplement. La vue est une belle récompense quand tu as monté les 300 mètres !

Les activités à faire à Montréal et alentours

En termes d’activités, comme je te le disais, il y a tout ce qui va être activités nautiques autour du Saint-Laurent, qui est le fleuve de Montréal. Tu as aussi tout ce qui va être montagnes et lacs comme le Mont Tremblant, à une heure et demie de voiture, qui est vraiment cool. En bref, une ville incroyable, hyper ouverte, plein de choses à faire, surtout l’été ! Évitez l’hiver quand vous y allez et voilà justement le principal point négatif de Montréal, pour être très honnête : c’est l’hiver qui commence environ début novembre et qui finit vers fin avril, début mai. Tu as environ six mois d’hiver où il fait froid, il peut faire jusqu’à -30 °C, -40 °C ! Il va pleuvoir, geler, neiger, etc ! Tu te retrouves avec des tas de neige de un ou deux mètres sur le bord de la route. C’est un truc à vivre je pense au moins une fois dans sa vie mais tous les ans à la longue c’est un petit peu difficile. 

Quand venir à Montréal ? 

Si tu dois choisir une époque pour venir à Montréal, je te conseille vraiment entre juin et fin octobre. C’est là que tu vas avoir le plus de choses, d’activités à faire et que tu vas avoir un climat assez intéressant. D’ailleurs, idée reçue : il fait très chaud à Montréal l’été ! Il peut faire 40 °C ! Tu as un écart de température de 80 degrés, entre le minium de l’hiver et le maximum de l’été et des sauts de températures assez importants ! Donc à part si tu aimes vraiment l’hiver, je te recommande vraiment de venir entre juin et octobre. En tout cas, de mon côté, c’est à cette période-là que je vais revenir à Montréal. 

Côté pratique

On rentre dans la partie vraiment plus pratique, où je vais donner plein d’infos hypers importantes à savoir quand tu vas venir ici vivre comme nomade digital. On va parler d’argent, de devises, de logements, où travailler, internet, nourriture.

La monnaie

Niveau argent et monnaie au Canada, il y a une monnaie locale qui s’appelle le dollar canadien, qui est une monnaie qui, depuis que je suis arrivé en 2010, oscille toujours à peu près sur le taux de : 1 euro te donne 1,45 dollar ou 1,50 dollar. Donc tu peux multiplier par 1,5 et tu vas en général avoir une bonne estimation. Il y a plein d’accords entre les banques françaises et les banques canadiennes pour retirer de l’argent sans frais, je ne vais pas faire une vidéo là-dessus mais tu connais les avantages de ta carte de crédit. 

Taxes et pourboires

Sinon, important à savoir, il y a des taxes de 15 % qui s’ajoutent sur à peu près tout, que ce soit la nourriture quand elle est préparée, les restaurants, etc. Mais aussi, tous les endroits où tu vas avoir un service qui va être rendu, par exemple si tu te fais servir au restaurant ou si tu prends un taxi, c’est attendu que tu donnes un pourboire de 15 %, à rajouter à la main. Une petite technique pour calculer rapidement le pourboire : tout simplement additionner le montant des taxes (la TPS et la TVQ, taxe provinciale et fédérale) qui est de 15 % de la note. C’est une petite adaptation à faire quand tu ne connais pas mais si tu as déjà voyagé en Amérique du Nord ou au Mexique, tu connais ça.

Les transports

Montréal a un très gros aéroport qui dessert plein de destinations dans le monde : l’Europe (liaisons directes avec Lisbonne, Paris, Lyon, Bruxelles, Londres, Francfort et plus), l’Amérique du Nord, Amérique Centrale et Amérique du Sud. Tu as plein de vols directs donc c’est vraiment très très pratique.

Au niveau du transport local, bien sûr tu as un réseau de transport qui s’appelle la STM (Société des Transports de Montréal), qui te permet de te déplacer en bus et en métro un peu partout dans la ville. Tu peux regarder directement sur Google Maps les itinéraires. Entre juin et novembre tu peux louer un vélo (le Bixi). C’est un système de location de vélos comme tu en as à Paris avec les Vélib et à Lyon avec les Vélo’v et dans plein d’autres villes du monde. Montréal est vraiment une ville à taille humaine, en vélo pour aller d’un bout à l’autre tu vas en avoir pour peut-être 8 km ! Donc en vélo ça se fait très bien et tu vas même aller plus vite qu’en transports en commun, donc à noter !

Sinon bien sûr tu as aussi des taxis, des services comme Uber qui permettent de te déplacer avec une application mobile que tu utilises déjà dans tous les pays du monde. Personnellement j’utilise pas mal Uber et Uber Eats.

Où travailler ?

La question logique en tant que nomade est : concrètement d’où est-ce que je vais/je peux travailler ? Si tu te poses la question de manière générale, je t’invite à aller voir la vidéo que j’ai fait sur où travailler comme indépendant, qui parle de travailler depuis un café, des coworkings ou alors depuis chez toi en Airbnb. Ici, je vais parler spécifiquement de Montréal, là où tu peux travailler et combien ça coûte en termes de cafés. 

Les cafés

Comme je te le disais, Montréal a une scène de café incroyable. Il y a beaucoup d’Italiens ici et beaucoup de gens qui viennent d’Amérique Latine et Centrale donc tu as des cafés de partout et qui sont très bons. C’est une des “villes café” que j’ai préféré (et j’en ai fait pas mal). Pour te donner un ordre d’idée, un expresso à Montréal coûte de 2 à 3 dollars donc environ 2 euros, ce qui est plutôt abordable. De plus, les cafés sont très ouverts à ce que tu viennes travailler depuis ton ordinateur, ce qui est plutôt cool par rapport à d’autres villes. Comme café qui me vient en tête que j’aime beaucoup il y aurait le Ferlucci (italien) à Villeray, L’Anticafé à Place des Arts, le Café Parvis à Place des Arts aussi. Sur le Plateau j’aime la Brulerie Saint Denis, la chaîne de cafés Paquebot et Café Tommy. Enfin, Bloom à Pointe Saint Charles. Ce sont des cafés que j’aime beaucoup et desquels j’ai beaucoup travaillé. Si tu veux aller y jeter un œil tu peux chercher sur Google ces noms-là directement. Je pense aussi au Café Or sur Papineau que j’aime beaucoup. 

Les coworkings

En termes de coworkings, tu as des coworkings indépendants et des chaines comme WeWork et Regus. Très bon plan à Montréal, pour 120 dollars par mois tu peux avoir accès libre aux coworkings Regus de la ville (il y en a au moins cinq) mais tu as aussi accès à tout le réseau mondial de Regus avec donc par exemple j’ai été travaillé depuis Prague et Paris avec ce même “forfait”. En termes de coworkings indépendants tu vas avoir notamment le Montréal Cowork, l’Escritoire, la Fabrik8. Ce sont des coworkings où tu as des espaces libres où tu peux payer à la journée ou au mois ou alors tu peux te prendre un bureau privé, tu as accès à des salles d’appel en payant dans tous ces coworkings-là et même parfois gratuitement. Donc plutôt cool, des bons coworkings à tester, puis il y a une bonne ambiance et souvent beaucoup d’événements de TEC et de startups qui se passe ici, également des événements de nomades que j’organisais d’habitude. 

Les restaurants et bars

En termes de restaurants et de bars je te dirais que la plupart des coworkings en fait vont avoir en général un restaurant ou ce qu’on appelle des “dépanneurs” qui vont avoir des sandwichs et qui vont pouvoir cuisiner quelque chose donc ça c’est quand même plutôt pratique. En général à Montréal il y a une super culture culinaire parce que justement il y a des gens qui viennent de partout. Tu vas avoir aucun problème à trouver un restaurant tibétain, vénézuélien, japonais, thaïlandais, français ou italien. Des gens de partout ça fait un mélange de cultures “bouffe” qui est vraiment incroyable et honnêtement en Amérique du Nord c’est une des villes où tu as je dirais la meilleure nourriture en tout cas de ce que j’ai testé. Pour te donner un ordre d’idée, manger au restaurant rapidement, prendre un sandwich ou autre, ça va te coûter entre 7 et 12 dollars donc je te laisse faire la conversion en euros maintenant que je t’ai donné le taux de conversion mais assez abordable ! Si tu veux te faire un bon resto avec entrée- plat- dessert et peut-être une bière, tu vas en avoir pour 30 à 35 dollars et parfois beaucoup car il y a des restaurants étoilés aussi à Montréal. Si je devais te donner un autre ordre de référence, une pinte dans un bar va te coûter environ entre 5 et 8 dollars donc tu rajoutes toujours bien sûr comme je te l’ai dit les tips et le pourboire, tu rajoutes 30 % là-dessus, ce qui est quand même assez peu cher. Le moins cher que j’ai vu c’était les pintes à 4 dollars dans le quartier du village donc si tu veux l’adresse tu demanderas directement en commentaire !

Tu as aussi une grosse scène de bars à Montréal, tu as beaucoup de microbrasseries qui sont très cool et qui font de la bonne bière, je pense notamment à au Réservoir qui font leur propre bière. Tu as aussi par exemple le Saint Ciboire, Les dieux du ciel, Cheval Blanc qui sont des microbrasseries qui font leur propre bière sur place. Tu as aussi bien sûr plein de bars à cocktails super cool à Montréal dans tous les quartiers.  

Petit point sur la poutine : je ne pouvais pas faire une vidéo sur Montréal sans parler de la poutine, c’est le plat typique d’ici qui te fait très plaisir en hiver ! C’est en gros une base de frites, du fromage particulier et la sauce brune à base de bouillon. Il y a aussi tout types de poutine : poutines savoyardes, mexicaines… Un endroit de référence pour ça c’est vraiment la Banquise et le restaurant Mange-moi au Mont Royal.

Internet et téléphonie

En termes d’internet et de téléphone, ce que je te recommande c’est de te connecter au réseau public de Montréal, le WiFi est disponible de partout. Si tu veux te prendre un forfait de téléphone avec une carte SIM, je te recommande d’aller chez Virgin, ils ont un forfait en ce moment qui te donne 5 gigas, internet appels illimités, textos illimités, pour environ 45 dollars donc ça donne du 55 dollars avec taxe, ce qui est plutôt abordable. À Montréal le WiFi est assez rapide, tu peux avoir dans les 25 mégas/seconde à 50 mégas/seconde ; jusqu’à 100 mégas/seconde dans des cafés ou des Coworkings. 

Les logements

Ensuite, question logement, tu vas avoir quatre principaux types de logements. Le premier ça va être les hôtels qui sont assez chers à Montréal (c’est un petit peu les tarifs américains), ça pourrait commencer à partir de 50 dollars la nuit peut-être un peu plus mais pour ça tu as vraiment le basique. Sinon, option super intéressante pour les nomades ça va être le nomade Coliving qui est le premier Coliving au Canada, qui a été créé par Maria Kinoshita qui a fait une interview pour moi il y a à peu près un an. Le premier prix pour une chambre privée commence à 550 dollars US donc ce qui est vraiment très abordable. C’est une chambre privée, des douches et un coworking intégré avec une cuisine. Donc tu as plein de nomades qui vivent dans le Coliving et qui travaillent à côté, qui ont ce style de vie vraiment cool. Bien sûr tu peux aller faire des trucs, aller manger au restaurant, etc mais c’est vraiment une alternative cool que j’ai envie de tester bientôt. Ensuite tu vas avoir les Airbnb, choix classique de nomade digital et les logements privés à Montréal c’est étonnamment assez peu cher : tu peux en trouver à partir de 700 voire 800 dollars par mois avec tout inclus (électricité, internet, chauffage, etc). Donc je te dirais entre 800 et 1000 dollars canadiens par mois tu devrais avoir quelque chose de cool parce que bien sûr tu as les rabais au mois sur Airbnb, à checker ! C’est une très bonne option, c’est un petit peu plus cher que ce que ça coûterait si tu prenais un bail à un an mais franchement c’est très abordable pour un appartement meublé. Enfin, tu as les auberges de jeunesse. Les auberges tu vas pouvoir en trouver entre 20 et 30 dollars canadiens la nuit, c’est pas donné pour des auberges mais il y a une ambiance plutôt cool, j’avais été à une ou deux soirées dans ces auberges, c’est plutôt nice !

En termes de quartiers à Montréal, je te recommande vraiment de t’installer dans les quartiers suivants : Griffintown, le quartier hyper moderne qui a beaucoup de condos et des appartements luxueux. Le centre-ville est un mélange entre des appartements comme ça en solide et des auberges. Je te recommande aussi le Plateau Mont Royal, c’est là où j’ai habité pendant longtemps, qui est très cool et a ce style un petit peu européen que beaucoup de gens recherchent à Montréal. Au-dessus du Plateau, tu vas voir le Mile End, la Petite Italie, Villeray. Donc voilà les quartiers que je te recommande pour rester quand même proche du centre. Tu vas voir, tout Montréal est organisée autour du Mont Royal, tu peux voir ça sur une carte et donc ça permet de te retrouver plutôt facilement.

La vie sociale

Un truc super important aussi pour les nomades, c’est la vie sociale, les événements. Pour ça tu vas être servi ! Déjà, tous les étés, à part en temps de Covid, tu as des festivals de musique hyper connus comme le festival Jazz à Montréal, qui est le plus gros festival de jazz il me semble, le festival Juste pour rire (on connaît tous la petite mascotte verte), le festival de blues, le festival Nuits d’Afrique. Même l’hiver tu vas voir l’Igloofest qui est un festival de musique électronique qui se passe dehors, qu’il fasse 0 °C ou moins 30 °C ! Tu as aussi plein d’événements de TEC car il y a beaucoup de startups à Montréal ; des événements de bitcoin, de e-commerce, que j’organisais pendant cinq ans, tu vas avoir des événements aussi de programmeurs, de marketing web et aussi des événements de nomades digitaux. Tu as notamment en période normale un coworking toutes les semaines, en général ça se passe le jeudi, tu as un Meet-Up qui s’appelle Montréal Digital Nomads, tu peux aller voir sur le groupe Facebook. J’ai organisé personnellement plein d’événements TEC à Montréal, des apéros nomades. Il se passe toujours des événements, toutes les semaines et tu peux facilement aller trouver des amis nomades. Tu as aussi le nomade Coliving qui fait des événements de temps en temps et tu peux aller prendre une bière avec eux si tu en as envie ! 

Le budget global

Dernier point important, c’est au niveau du budget global, parce que là je t’ai dit quelques trucs à droite, à gauche mais je voulais vraiment faire une partie sur le budget global dont tu aurais besoin pour vivre à Montréal en tant que nomade digital. Déjà, au niveau du logement, si tu votes pour l’option Coliving, ça fait 739 dollars canadiens (465 euros) par mois, ce qui est plutôt abordable, pour avoir ta chambre privée, le coworking et la cuisine, les parties communes et le jardin. Ensuite en termes de nourriture et de cafés, je te dirai que si tu vis raisonnablement, que tu vas dans des restos pas trop cher mais que tu te fais quand même plaisir, que tu manges un petit peu dehors et que tu fais tes courses, tu devrais en avoir pour autour de 500 dollars par mois. Pour le téléphone, si tu veux une carte SIM avec l’internet mobile, tu vas en avoir à peu près pour 55 dollars par mois (tu peux aussi envoyer des sms dans le monde entier grâce à ça). Concernant le  transport, si tu prends pour un mois le Bixi ça va te coûter 36 dollars mais si tu prends pour l’année ce sera 80 dollars donc dépendamment de combien de temps tu restes, tu peux faire des économies. Le pass mensuel pour avoir accès au bus et au métro est à 90 dollars donc là je compte pour le Bixi parce que c’est ce que la plupart des gens vont faire, mais sinon un passage en bus coûte 3,50 dollars. Enfin, je te dirai de prévoir 200 voire 300 dollars de budget extra par mois pour aller te faire des week-ends quelque part, pour aller faire des randonnées, des activités extra, comme ça tu as un petit peu de large. 

Donc si on additionne tout, on tombe à peu près à 1500 dollars canadiens par mois, soit environ 1000 euros par mois, ce qui est un tarif hyper abordable en tant que nomade digital pour une ville développée en Amérique du Nord. Cela fait de Montréal une des villes les plus sous-estimées en tant qu nomade digital et pourquoi tu devrais absolument prévoir cette destination dans ta liste pour 2021, quand on pourra à nouveau voyager normalement !

 

J’espère te voir à Montréal quand tu vas y passer et puis si justement ton truc c’est de devenir Freelance pour devenir libre et nomade digital, je viens de mettre à jour ma formation offerte sur les sept étapes pour devenir Freelance à distance. Donc je t’invite à cliquer sur ce lien, tu m’indiqueras ton e-mail et je t’envoie la formation offerte pendant sept jours et je te donne tous mes conseils basés sur six ans en Freelance pour devenir Freelance sereinement, trouver tes premiers clients et te lancer pour pouvoir justement venir voyager en tant que de nomade digital à Montréal ou ailleurs ! Je te laisse là-dessus et je te dis à tout de suite dans la formation ou à mercredi pour la prochaine vidéo ! 

bagan blog

Hack Life, Hack Growth, Hack Travel : Become a Digital Nomad

Join 1000s of smart people who get a head start.

You have Successfully Subscribed!

Tu as fait le bon choix !

Tu as fait le bon choix !

Dès ton inscription, tu accèderas à tous les guides, checklists et ressources pour devenir nomade digital qui ne sont pas présents sur ce blog.

Bravo, tu es inscrit!

Pin It on Pinterest

Share This