Pays Avec Un Visa Digital Nomad | Guide 2024

Tu rêves d’aventures loin des contrées françaises (magnifiques, cela dit) ? Tu as l’âme d’un Indiana Jones numérique ? Tu aimerais travailler à l’autre bout du monde en toute liberté, mais tu ne sais pas comment t’y prendre ? Fini l’errance sans but ! Nous avons compilé la liste ultime des pays avec un visa digital nomad, afin que tu puisses trouver la destination de tes rêves en un rien de temps. Des villes balnéaires tropicales aux centres-villes animés, il y en a pour tous les goûts lorsque l’on souhaite devenir un digital nomad. Alors, fais tes valises et prépare-toi à explorer le monde comme jamais auparavant – notre guide est ton nouveau passeport pour l’aventure !

Qu’est-ce qu’un visa digital nomad ?

Un visa de nomade numérique est un type spécial de visa qui permet aux personnes de rester dans un pays pendant une période prolongée tout en travaillant à distance. Il devient de plus en plus populaire, car de plus en plus d’entreprises permettent à leur personnel de travailler depuis leur domicile ou à l’étranger, tout comme les freelances et entrepreneurs qui peuvent exercer leur activité n’importe où, avec pour seule condition une bonne connexion internet. Avec ce type de visa, ceux qui cherchent à devenir des nomades numériques peuvent explorer le monde tout en exerçant leur activité. Devenir digital nomad en 2024 : un rêve qui devient réalité.

Quels pays proposent un visa digital nomad en 2024 ?

Pays avec visa digital nomad

* Visa pour les digital nomads prévu, mais pas encore mis en place officiellement.

Les meilleurs pays qui proposent un visa digital nomad

1. La Croatie

La Croatie a ouvert ses portes aux digital nomads en 2021 pour le bonheur des travailleurs étrangers. Devenir digital nomad en Croatie est un jeu d’enfant lorsqu’on est ressortissant de l’Union européenne ou citoyen suisse. En effet, tu n’as pas besoin de visa pour travailler en qualité de digital nomad sur le territoire croate si tu détiens déjà un passeport valide, pour un séjour court jusqu’à 90 jours. Profiter des paysages incroyables tout en travaillant : le bon plan made in Visa Croatie !

2. Le Portugal

Le Portugal devient une destination de plus en plus populaire pour les nomades numériques, et le gouvernement portugais propose désormais un visa Portugal spécialement conçu pour répondre à cette population croissante. À l’image du visa au Costa Rica, le Digital nomad Visa permet aux nomades numériques de vivre et télétravailler Portugal jusqu’à un an, tant qu’ils justifient d’un revenu mensuel de 580 euros minimum. L’endroit de rêve pour une cure de soleil annuelle !

3. L’Estonie

Depuis 2020, l’Estonie a annoncé un visa de digital nomad, qui permet aux professionnels de travailler à distance tout en vivant en Estonie, et ce, pendant un an. Il est également possible d’obtenir la e-résidence pour gérer ton entreprise depuis n’importe quel coin du monde. Si tu ne connaissais pas encore ce coin de paradis et que tu envisages un visa Estonie, c’est le moment de t’y intéresser !

4. L’Allemagne

Grâce à son « visa indépendant », l’Allemagne est appelée à devenir un lieu très attractif en 2024, avec le lancement de son nouveau visa pour digital nomad. Ce visa permettra aux personnes du monde entier de vivre et de travailler en Allemagne pendant une période prolongée, soit de 6 mois à 3 ans. Il faudra toutefois remplir certaines conditions comme avoir une adresse en Allemagne, entre autres.

5. La Géorgie

On ne pense pas immédiatement à la Géorgie pour s’installer en tant que nomade digital, et pourtant ! Sous réserve de revenus mensuels d’au moins 2000 dollars, la Géorgie propose désormais un visa de nomade numérique à ceux qui souhaitent vivre et travailler dans le pays. Tu peux te rendre en Géorgie pendant 90 jours sans permis, et/ou demander un visa pour étendre ton séjour et y travailler jusqu’à 1 an.

6. La République tchèque

En 2024, la République tchèque proposera un nouveau type de visa pour les nomades numériques – le Digital Nomad Visa (DNV). Ce visa permet de travailler dans le pays pendant un an, et de pouvoir prolonger l’expérience jusqu’à deux ans supplémentaires ! Avec un coût de la vie moins élevé qu’en France et une culture riche, la République tchèque est le bon plan 2024. Et si tu es sage, tu pourrais même obtenir la résidence permanente, si tu tombes amoureux du pays !

7. L’Argentine

Très récent (21 mai 2022), le visa nomade numérique argentin permet aux digital nomad de travailler pour l’Argentine ou pour une entreprise internationale pour un an, mais peut être prolongé jusqu’à trois ans. De quoi te laisser suffisamment de temps pour profiter de la vie nocturne de Buenos Aires ou réaliser des treks incroyables en Patagonie et rencontrer des manchots en Argentine. Comment ça, tu ne savais pas qu’il y avait des manchots en Argentine ?

8. Le Mexique

Avec une condition de revenu minimum de 1620 dollars par mois, le Mexique est l’un des pays les plus faciles d’accès pour un digital nomade. Le pays a annoncé l’introduction d’un nouveau visa digital nomad qui permet aux voyageurs de rester au Mexique jusqu’à un an, pouvant être étendu à quatre ans sous conditions, grâce au visa de résident temporaire. Le temps nécessaire pour profiter de toutes les richesses du pays, gastronomie comprise évidemment !

9. Le Costa Rica

À l’image du Visa portugais, le visa digital nomad costaricien (hahaaaa, tu viens d’apprendre un mot) appelé « Rentista » te permet de vivre et travailler dans ce superbe pays qu’est le Costa Rica jusqu’à deux ans avec prolongation possible. Le Rentista n’est pas compliqué à obtenir, mais tu devras prouver un revenu mensuel d’au moins 2500 USD par mois. Mais comme tu es un futur nomade digital très doué, ce n’est qu’une formalité !

10. La Norvège

On ne va pas se mentir : la Norvège, c’est magnifique. Cependant, avant de se lancer dans la grande aventure norvégienne, il est bon de savoir que le visa digital nomad concerne les travailleurs qui souhaitent s’installer à Svalbard. Point important : Svalbard est l’une des villes les plus chères du monde (ça te donne le ton tout de suite). Ce visa n’a pas de durée de temps, une fois que tu l’as obtenu, c’est pour la vie #visamonamour, cependant tu devras justifier de revenus annuels à hauteur de 35 719 euros.

11. L’Islande

Dans la catégorie « pays nordiques incroyables », je demande l’Islande ! Et tu aurais bien raison : il s’agit de l’une des destinations les plus prisées des digital nomad. Le visa islandais pour les travailleurs à distance a été introduit en octobre 2020 suite à la pandémie de COVID-19. Il permet aux travailleurs à distance de rester en Islande jusqu’à 6 mois pendant qu’ils travaillent et voyagent. Il sert également de permis de séjour temporaire. Petit détail et non des moindres : tu devras prouver que tu ne t’installes pas là pour longtemps, et obtenir des revenus mensuels minimums d’environ 7700 USD.

12. L’Espagne

L’Espagne est l’un des pays les plus convoités pour un nomade digital. Jusqu’à ce jour, seul un visa non lucratif était mis en place, mais il ne permettait pas de travailler. Tu pourras y penser pour ta retraite ! Au 1er janvier 2023, un nouveau programme de visa Espagne, connu sous le nom de Digital Nomad Visa, est entré en vigueur, permettant aux digital nomad d’obtenir un permis de travail jusqu’à un an, avec prolongation possible jusqu’à deux ans.

13. Bali – Indonésie

L’Indonésie est une destination qui attire les travailleurs à distance et pour cause, obtenir un visa digital nomad à Bali est le billet d’entrée d’un petit paradis sur terre ! Il n’existe pas encore de visa digital nomad, bien que des discussions soient en cours pour 2023, avec la possibilité folle d’un visa valable cinq ans. En attendant cette opportunité de folie, tu peux te rendre à Bali avec un visa touristique que tu devras renouveler tous les mois.

14. La Grèce

Bon plan européen, la Grèce a l’avantage d’être un pays sublime et abordable en termes de coûts. En tant que ressortissant d’un pays de l’Union européenne, tu peux (petit chanceux) séjourner et travailler en Grèce pendant trois mois sans avoir besoin d’un visa. Tu peux ensuite bénéficier de la résidence fiscale au bout de 183 jours passés dans le pays et, petit cadeau de bienvenue, tu pourras obtenir une réduction d’impôt de 50 % sur 7 ans, si tu t’engages à rester au moins deux ans sur le sol grec. Si ce n’est pas convaincant, tout ça !

15. L’Italie

L’Italie est une destination populaire, et le gouvernement italien a récemment annoncé son intention de délivrer un visa digital nomad dans le but d’aider les travailleurs à distance à rester légalement dans le pays. Ce nouveau visa nomade digital permettra aux indépendants, entrepreneurs et travailleurs à distance du monde entier de rester en Italie jusqu’à 12 mois. Les détails du nouveau programme sont encore en cours de finalisation et on ne sait pas encore quand il sera mis en œuvre. En attendant et en tant que ressortissant de l’UE, tu peux circuler et travailler librement en Italie pendant trois mois sans avoir besoin d’un visa.

16. Chypre

Tout comme d’autres pays de l’Union européenne, tu peux te rendre à Chypre pendant trois mois sans avoir besoin d’un visa. Chypre possède un visa nomad digital principalement destiné aux citoyens hors UE/EEE.

17. Dubaï

Si toi aussi tu te vois au sommet du Burj Khalifa en essayant de convaincre que tu n’as pas le vertige, alors Dubaï est faite pour toi ! Très dynamique, moderne et bourrée de possibilités parfois irréelles, tu peux obtenir un visa digital nomad depuis mars 2021. Sa durée de validité est d’un an, que tu peux renouveler sous conditions. Il te faudra gagner 5000 dollars par mois et avoir en tête qu’un studio à Dubaï peut coûter 2000 dollars par mois, et que les étés sont extrêmement chaud. Mais on peut y faire des courses de dromadaires, alors rien que pour ça, ça se tente !

18. La Hongrie

La Hongrie possède plusieurs permis de séjour et de travail. Mais depuis peu, le pays a mis en place un visa spécifiquement destiné aux digital nomad (si ce n’est pas gentil, ça) : la White Card. Elle te permet de séjourner 6 mois en Hongrie, avec un renouvellement pouvant aller jusqu’à un an, voire deux. Précision relativement importante : la Hongrie n’a pas l’euro ! Sait-on jamais, ça peut aider de le savoir.

19. Malte

Depuis 2021, tu peux obtenir un visa digital nomad à Malte pour un an et bénéficier d’avantages tels que l’accès aux soins sur place, les réductions pour les transports ou l’hébergement. Le coût de la vie y est assez élevé cependant en comparaison avec d’autres pays d’Europe. Tout comme dans tout pays de l’Union européenne, en tant que français, tu peux séjourner trois mois dans le pays sans besoin de visa. L’occasion de découvrir Malte avant de s’y installer !

20. Les Bahamas

Les Bahamas sont devenues une destination touristique populaire pour les personnes du monde entier. Dans le but d’attirer davantage de digital nomad, les Bahamas ont introduit un nouveau visa spécifique : le BEATS (Bahamas Extended Access Travel Stay) en octobre 2020. Il permet aux digital nomad de travailler dans les Bahamas pendant un an. Malheureusement, ce visa nomade digital a été suspendu en 2022 pour les nouveaux candidats, sans informations concernant les dates d’une possible réouverture. Affaire à suivre de près !

visa digital nomad

Les conditions d’éligibilité au visa digital nomad

Premièrement, les candidats doivent être en mesure de démontrer qu’ils disposent de fonds suffisants pour maintenir leur mode de vie et subvenir à leurs besoins dans le pays d’accueil. Cela peut inclure l’accès à un compte bancaire avec suffisamment d’argent ou à d’autres investissements tels que des actions et des obligations.

Ensuite, les candidats doivent prouver qu’ils disposent d’une couverture d’assurance maladie adéquate dans le pays d’accueil. Enfin, les digital nomad doivent également démontrer qu’ils possèdent les compétences informatiques avancées nécessaires pour les opportunités de travail à distance, car cela déterminera en grande partie leur succès en tant que nomade numérique. N’hésite pas à te rapprocher des sites officiels des consulats du pays que tu as dans ta ligne de mire pour obtenir des informations vraies et à jour.

Évidemment, a-t-on besoin de rappeler qu’il est important de se renseigner sur le pays que l’on convoite avant de se lancer ? Climat, coût de la vie, sécurité, assurances, scolarité des enfants, traditions, « le pain et les baguettes sont-ils bons ? » passe tout en revue !

Quels sont les documents à fournir pour avoir un visa digital nomad ?

Le document le plus fondamental lors de la demande de visa est votre passeport. Votre passeport doit être valide pendant au moins six mois après la date à laquelle vous avez l’intention de quitter le pays et doit contenir des pages vierges pour les visas et les tampons d’entrée.

De plus, vous devrez peut-être fournir des preuves de fonds telles que des relevés bancaires ou des factures de carte de crédit qui montrent que vous avez suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins tout en vivant à l’étranger.

Certains pays exigent également des dossiers médicaux à jour et/ou une couverture d’assurance maladie pendant votre séjour dans leur pays. Jusqu’à présent, aucun pays n’a demandé de photos des candidats en sandales/chaussettes, mais ce serait potentiellement rédhibitoire.

Quel type de métier puis-je exercer avec un visa digital nomad ?

Avec ce type de visa, il existe de nombreux types d’emplois différents qui peuvent être exercés tout en vivant à l’étranger : la conception Web, la programmation, les services de conseil, la conception graphique, le marketing, la rédaction et plus encore. De plus, de nombreuses entreprises autorisent les employés à télétravailler depuis n’importe quel endroit dans le monde tant qu’ils ont accès à une connexion Internet stable. De quoi ouvrir le champ des possibles !

D’ailleurs, si toi aussi tu veux devenir freelance et travailler d’où tu veux, rejoins notre masterclass et deviens freelance en seulement 3 mois !

Visa Touriste : l’alternative au visa pour digital nomad ?

Ce qu’il faut retenir sur les visas pour nomades digitaux

Pour beaucoup d’entre nous, l’objectif d’obtenir un visa nomade digital semble être un rêve impossible. Le processus de demande peut être compliqué et prendre du temps, sans parler de son coût. Mais avec les bons trucs et astuces, tu peux te frayer un chemin vers l’obtention de ce Saint-Graal qu’est le visa nomade numérique et pouvoir enfin télétravailler de n’importe tout, tout en profitant d’un voyage extraordinaire !

Tout d’abord, commence tôt. N’attends pas la dernière minute pour te demander : « au fait, il me fallait un passeport pour partir en Argentine après-demain ? » La réponse est oui, si tu te la poses vraiment. Le plus important bien sûr : choisis une destination qui te correspond et correspond aux conditions que tu coches. Si tu veux te rendre dans un pays obligeant un éventail de vaccins et que tu es contre, tu auras beau être le plus motivé du monde, ça ne passera pas !

Ensuite, recherche toutes les options disponibles et choisis celle qui te convient le mieux : durée de ton expérience de digital nomad, statut (indépendant, entrepreneur), type de résidence, etc. Pense à vérifier le coût d’un visa, certains méritent des petites économies avant.

Enfin, découvre Digital Nomad Hacks pour apprendre à voyager au meilleur rapport qualité/prix, ne pas exploser ton budget et ne plus se faire plumer comme un touriste !

5/5 - (6 votes)

Pin It on Pinterest

Share This