đź”” Clique pour t’aboner sur Youtube

🗣 J’ai remarqué que depuis quelque temps, de plus en plus de personnes utilisent le mot « freemote ».

Comme je l’ai inventé ou en tout cas repris, je pensais qu’il était temps de faire une vidéo pour vous expliquer d’où ça venait et ce que ça signifiait réellement.

C’est parti !

Si ce n’est pas encore fait, je t’invite à t’abonner à ma chaîne YouTube et à cliquer sur la petite cloche pour être sûr de ne rater aucun de mes conseils sur le freelancing, le nomadisme et tous mes conseils pour avoir une vie de liberté.

Pour comprendre concrètement ce que veut dire freemote, il faut faire un petit retour en arrière et que je vous raconte un petit peu l’histoire de comment j’en suis arrivée à créer ce mot-là.

L’histoire de Freemote

Concrètement, j’avais un blog en anglais depuis 2015 où je parlais de growth marketing en anglais.

Puis quand je suis devenu nomade digital en 2017, j’ai commencé à bloguer sur le nomadisme, sur ses attraits et le style de vie que ça permettait d’avoir.

Puis, quand une fois que j’étais rentré au Canada j’ai monté une start-up, j’ai commencé à remarquer qu’il y avait très peu de contenu, presque aucun contenu de qualité sur le nomadisme digital et le freelancing.

Donc là, j’ai commencé à créer du contenu sur YouTube, sur des articles de blog.

J’ai créé un groupe Facebook.

J’ai monté mon compte Instagram.

Et petit à petit, une vraie communauté s’est créée, et c’était super cool.

Puis petit à petit, il y a des personnes de cette communauté qui ont commencé à demander à ce que je les accompagne, à ce que je les coach pour les aider à devenir digital nomade en général, mais avec cet aspect freelance.

Donc j’ai accepté avec grand plaisir.

Puis petit à petit, j’ai créé un certain programme pour les aider à se développer.

Puis à l’été 2009, j’ai voulu savoir comment je pouvais concrètement aider toute cette communauté qui m’avait rejoint, à l’époque, de quelques milliers de personnes déjà.

Comment je pouvais les aider à passer au niveau supérieur ?

C’est donc là que j’ai en fait créé un sondage que j’ai envoyé à toutes ces personnes-là pour leur demander déjà c’était quoi leur objectif, qu’est ce qu’ils voulaient faire, comment est-ce que je pouvais moi les aider, et sous quel format.

La réponse à ce sondage-là, ça a été que les personnes de la communauté voulaient que je les aide à devenir freelance.

Ça aurait pu être complètement autre chose.

Ça aurait pu être employé à distance.

Ça aurait pu être un infopreneur, e-commerce, et cetera…

De deux, qu’ils voulaient que je les accompagne sous un format formation en ligne, une vraie méthode mise en place avec des étapes à suivre, et aussi avec un accompagnement parce que c’était un gros projet qui leur tenait à cœur, et dans lequel ils sentaient qu’ils allaient avoir besoin d’un petit peu d’aide, un petit coup de mains de quelqu’un qui l’avait déjà fait.

Donc, ni une ni deux, j’ai mis sur pied un programme, une méthode qui justement permettait de A à Z de devenir freelance à distance.

En automne 2019, en octobre, j’ai commencé, en fait, à faire un prélancement d’une formation en ligne, que j’ai à ce moment-là, au dernier moment, appelée Freemote, pour aider les personnes qui souhaitaient à devenir freelance à distance.

Donc, j’ai vraiment fait cette décision au dernier moment.

À la base, je pense que la formation c’était : devient freelance nomade, et j’ai changé pour freemote.

Je voulais vraiment un nom, je voulais vraiment une marque qui impacte.

Donc, freemote, concrètement c’est la contraction de freelance et remote.

Donc freelance qui veut dire freelance, et remote qui veut dire Ă  distance.

C’est à ce moment-là que j’ai vraiment créé freemote et que le mouvement a commencé.

Si on se projette Ă  aujourd’hui, en fĂ©vrier 2021, c’est plus de 100 personnes qui font partie de la formation freemote, que j’ai accompagnĂ© Ă  s’initier au freelance, Ă  Ă©voluer, et pour pas mal d’entre eux dĂ©jĂ , changer de vie, quitter leur job et commencer Ă  voyager en travaillant comme je le fais.

Donc voilà un petit peu l’histoire de freemote.

Je suis très content que des personnes commencent à s’approprier ce terme-là.

C’est vraiment fait pour ça.

Si vous voulez l’utiliser pour le parler du freelancing à distance, parler du freemote, c’est génial.

Il y a même un Américain aussi, qui est assez connu, qui a 200 000 abonnés sur YouTube, qui a réussi à acheter le nom de domaine freemote.com ;

je n’avais pas réussi à le faire ; et qui lui aussi a créé une formation en ligne en anglais pour devenir développeur à distance qu’il appelait freemote.

Donc c’est super.

On est en train de créer un mouvement.

Voilà d’où vient le mot freemote.

Si tu as aimé cette vidéo, je t’invite à laisser un pouce pour me l’indiquer et que je fasse plus de vidéos en ce style-là.

Si ce n’est toujours pas fait, je t’invite aussi à t’abonner à ma chaîne YouTube et à bien cliquer sur la cloche de notification pour être sûr de ne rater aucun de mes conseils sur le freelancing, le nomade digital, et généralement la liberté.

Puis, si tu regardes cette vidéo et que tu as le projet, ou tu es déjà lancé en freelance, bonne nouvelle pour toi : j’ai mis en place une formation vidéo offerte qui s’appelle « Les sept étapes pour devenir freelance à distance ».

Tu peux accéder directement tout de suite en cliquant sur le premier lien en dessous de cette vidéo.

Ciao ciao.

bagan blog

Hack Life, Hack Growth, Hack Travel : Become a Digital Nomad

Join 1000s of smart people who get a head start.

You have Successfully Subscribed!

Tu as fait le bon choix !

Tu as fait le bon choix !

Dès ton inscription, tu accèderas à tous les guides, checklists et ressources pour devenir nomade digital qui ne sont pas présents sur ce blog.

Bravo, tu es inscrit!

Pin It on Pinterest

Share This